Transfert de Fenghuang à Guilin

Jour 17 : Transfert de Fenghuang à Guilin : Fenghuang – Huaihua – Changsa – Guilin

Dimanche, 19 avril 2015

Il est 6 heures du matin et nous sommes déjà au rez-de-chaussée car aujourd’hui nous avons le transfert de Fenghuang à Guilin dont nous ferons la première partie, de Fenghuang à Huaihua, où nous prendrons le premier train de la journée avec une voiture qu’ils nous ont procurée hier quand nous sommes arrivés à l’hôtel après avoir profité de Fenghuangy qu’entre viendra nous chercher entre 8 et 8h30.
Nous regardons par la fenêtre et une douce pluie nous rappelle qu’hier, en regardant la météo, nous avons vu comment la pluie semblait nous poursuivre, mais sans nous atteindre, derrière chaque destination de ce voyage en Chine gratuit.

Quelques minutes avant 8 heures du matin, nous sommes descendus à la réception du Fenghuang Melody Inn, où ils se sont comportés de manière exceptionnelle avec nous, nous avons fait le check out et nous avons pris un café qui nous convient à merveille. A 8h15, ponctuel comme une horloge, la voiture dit à l’hôtel que nous pouvons partir et faire route vers Huaihua.
Et donc nous commençons aujourd’hui, avec le transfert de Fenghuang à Guilin.

Aujourd’hui, nous sommes partis pour une autre des régions que nous souhaitons le plus connaître de la Chine, Guilin et ses rizières de l’épine dorsale du dragon.

Il nous a fallu aller à la gare de Guilin.
Il nous a fallu une heure et 45 minutes pour arriver à la gare sud de Huaihua et payer nos 120RMB, au final cela nous a coûté moins cher que le bus de Fenghuang à Huaihua, en comptant que nous aurions dû payer un couple de taxis plus le bus, et passer les contrôles de la gare.
Encore une fois nous retrouvons la même chose que dans le reste des gares en Chine, il n’y a pas de cafés, seulement une petite boutique qui vend des snacks chinois sous vide, que l’on ne sait pas trop identifier et au dernier étage un McDonald’s qui malgré qu’il n’y ait pas de McCafé et pas de bonbons, ils ont du café, donc on en profite pour en prendre un autre pour 10RMB et Roger un fish burger pour 20RMB, ce qui démarre la matinée avec de l’énergie 😉
Aujourd’hui, nous voyageons en première classe. D’après l’expérience que nous avons acquise ces derniers jours en voyageant en train de Pingyao à Xi’anen deuxième, car comme nous l’avons fait remarquer, il n’y avait pas de billets de première classe, nous pensons que la première classe n’est pas du tout nécessaire. Avec un billet de deuxième classe, il est parfait pour les voyages de plusieurs heures. La première classe n’est nécessaire que pour les trains de nuit, car les compartiments sont à 4 couchettes et sont fermés (en seconde classe, ils sont à 6 couchettes et sont ouverts).
Nous ne le savions pas avant de réserver, sinon nous aurions réservé tous les voyages en seconde classe.
A 10h40 du matin, ils ouvrent les marches pour accéder aux quais et une fois installés dans nos sièges de première classe, nous corroborons que bien que les sièges aient plus d’espace entre eux et que le repose-pieds soit plus confortable, la différence de prix n’est pas justifiable.

Malgré tout, et puisque nous les avons, nous allons profiter de la première classe 😉 Du coin de l’œil, nous apercevons la classe affaires, juste à côté et nous constatons qu’elle est comme la nôtre, en changeant seulement que les sièges sont en cuir et non en tissu comme les nôtres.
Ponctuel comme toujours depuis que nous avons commencé notre trip en Chine gratuitement, à 11h00 nous partons en direction de Changsa, où nous arrivons à 12h39 du matin et nous devons attendre pour prendre un nouveau train à 14h09 pour Guilin, où en 3h29 nous arriverons à la prochaine destination de notre voyage.
Le temps est gris et étincelant. Le paysage a complètement changé dans cette partie du pays et nous traversons des montagnes pleines de paysages aux nuances de vert qui semblent tirées de n’importe quel film.

Nous sommes arrivés à l’heure à 12h29.
Ponctuel à 12h29 nous sommes arrivés à Changsa et après avoir montré les billets, qui heureusement nous avons récupéré le deuxième jour que nous avons passé à Pékin et donc nous n’avons pas eu à nous inquiéter plus, car sinon à chaque station nous aurions dû passer par les guichets pour récupérer les billets, avec ce que cela signifie sachant qu’ils ne parlent pas du tout anglais.
Pour prendre le tren de Changsa à Guilin, on nous dit qu’il faut quitter la gare et monter au sommet qui est le lieu de départ de ces trains.

Dans la gare de Changsa, nous pouvons déjà percevoir l’ampleur de la ville et c’est qu’elle est énorme.

Comme il ne pouvait en être autrement et compte tenu que notre train arrivait à Guilin à 17h30 de l’après-midi, nous en avons profité pour manger quelque chose de rapide et attendre que notre anden sorte sur les écrans. N’oubliez pas que les noms n’apparaissent pas sur les écrans en anglais, mais que les numéros de train et de quai y figurent. Il n’est donc pas difficile de déduire lequel est le nôtre. Et si ce n’est pas le cas, il y a toujours un policier et le personnel de la station qui essaieront de vous aider de la meilleure façon possible.
Quelques minutes avant le départ, ils annoncent notre plateforme et nous voilà partis pour passer à nouveau quelques heures dans nos sièges de première classe.

Nous repartons à l’heure et nous sommes à l’heure.
Nous repartons à l’heure et passons les heures suivantes entre la lecture et les films que nous transportons sur l’Ipad et à 17:15 de l’après-midi nous arrivons à la ville en terminant le transfert de Fenghuang à Guilin, avec quinze minutes d’avance sur l’horaire, et entourés d’un profil montagneux époustouflant. C’est ici que nous resterons pour les 2 prochaines nuits, pour découvrir les Arzales de l’épine dorsale du dragon avant de rejoindre Yangshuo en croisière sur la rivière Li après-demain.

Nous descendons du train et la sensation d’être au milieu de la ville est très bonne.
Nous quittons le train et la sensation de chaleur et d’humidité nous envahit, nous rappelant un an auparavant lorsque nous sommes arrivés à Iquitos lors de notre voyage au Pérou et que la chaleur nous a accompagnés jusqu’à la fin du voyage.
Nous regardons le CityMaps2Go et nous voyons que notre hôtel, le Guilin Riverside Hostel, n’est qu’à 900 mètres, alors nous tirons nos sacs et c’est parti.

L’atmosphère que nous voyons nous plaît et ici tout semble plusfluide. Ou peut-être que nous nous habituons à la Chine ?

Nous sommes arrivés à notre hôtel guidés par notre guide.
Nous sommes arrivés à notre hôtel guidés par un Chinois qui nous a gentiment aidés à le trouver et une fois le check-in effectué, la première chose que nous faisons est de regarder l’excursion que nous voulons faire demain aux arzales du dos du dragon depuis Guilin.

Lorsque nous avons réservé l’hôtel, nous avons demandé par email et ils nous ont dit que le tour organisé, avec guide parlant anglais, visite aux femmes aux longs cheveux, nourriture et trekking plus l’entrée aux rizières était de 310RMB par personne. Mais nous voulons demander un véhicule privé pour être plus détendu et partir plus tôt que le circuit organisé et aussi passer plus de temps dans les rizières.
Demain est un jour férié, donc c’est un peu plus cher, 50RMB de plus que le prix total, mais le prix normal est de 800RMB y compris les frais d’entrée dans les rizières qui sont de 100RMB par personne. La voiture/chauffeur est à 600RMB pour aller de Guilin aux rizières de l’épine dorsale du dragon, et nous y attendre environ 4-5 heures, puis revenir à l’hôtel.
Nous n’avons pas trop pesé et l’avons loué.
Nous ne le pesons pas trop et nous le louons pour demain à 7 heures du matin, en décidant aussi que nous irons dans la région de Dazhai, une ville moins visitée et moins touristique que Longshen, où vont habituellement tous les touristes.

Cette dernière étant déjà fermée, nous sommes montés dans la chambre pour prendre une douche et nous habiller pour l’été et surtout mettre nos sandales et enlever les chaussures de randonnée qui nous donnaient tant de chaleur ces dernières heures et nous sommes partis dans les rues de Guilin vers les pagodes de la Lune et du Soleil, symbole de Guilin, qui sont à seulement 500 mètres de l’hôtel.

A cette heure, ils sont déjà illuminés et comme dans d’autres endroits, nous sommes frappés par lekitch coloré qui donne à ces monuments chinois 😉

Les rues de Guilin sont les plus animées et lorsque nous retournons à l’hôtel, nous nous arrêtons au marché de nuit, qui n’est qu’à quelques rues de là, où nous dînons dans un restaurant de nouilles frites à la mode de Guilin, de dumplins, d’eau et de coca pour 90RMB.

Et soudain, juste comme ça, un déluge universel commence à tomber !!!

Nous devons attendre longtemps sous quelques arbres.
Nous devons attendre longtemps sous des auvents improvisés qui mettent les serveurs et qui, chaque fois, cèdent de plus en plus, donnant le sentiment qu’ils ne résisteront pas à la tempête qui s’abat.
Après 30 minutes et voyant que cela s’arrête un peu, nous avons décidé de prendre une course et de rejoindre notre hôtel qui n’est qu’à 300 mètres et de ne pas attendre plus.

Et au moment où nous entrons dans la pièce, nous avons commencé à entendre la pluie tomber à nouveaucomme s’il n’y avait pas de demain.
Et avec le bruit de la pluie qui tape sur les fenêtres, abandonnés comme nous le sommes, nous tombons dans un profond sommeil.

Jour 18 : Guilin : Fenghuang – Rizières en terrasses de Longshen (Jinkeng) – Guilin
Jour 16 : Fenghuang : pont Hong, tour de la porte Est, salle ancestrale de la famille Yang, temple Tianhou, murs de Fenghuang, tour de la porte Nord, route de pierre, pont de bois, pagode Wanming.
ITINÉRAIRE COMPLET

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here