Visitez Zaanse Schans depuis Amsterdam

Journée 3 : AMSTERDAM – ZAANSE SCHANS – AMSTERDAM : CANAL SINGEL – BEJINHOF – REMBRANDPLEIN – HERMITAGE – NIEWMARK – OUDE KERK

Vendredi, 12 septembre 2014

Après deux jours de voyage à Amsterdamaujourd’hui, nous réglons le réveil un peu plus tard, à 7 heures du matin, pour visiter Zaanse Schans depuis Amsterdam, la destination que nous avons choisie ce matin.

La destination de ce matin.
Il y a trois options pour se rendre à Zaanse Schans depuis Amsterdam : prendre le bus 391 depuis la gare centrale, le train jusqu’à la gare de Koog-Zaandijk et de là, marcher 10 minutes jusqu’à la zone des moulins à vent ou réserver cette visite des moulins à vent de Zaanse Schansen en anglais.
Si vous souhaitez visiter le même jour Volendam et Edam, deux des plus beaux villages de Hollande, vous pouvez réserver cette visite avec un guide anglais.
Nous avons opté pour le second, un peu moins cher, plus rapide et qui nous permettra de connaître un peu les environs d’Amsterdam.

Avant de prendre le train qui nous conduira à Amsterdam, nous prendrons le train de la ville.
Avant de prendre le train qui nous emmènera visiter Zaanse Schans nous avons pris le petit déjeuner dans un Starbucks à la gare où nous avons commandé les habituels muffins avec café pour 10,50 euros.
Sans aucun doute, ce petit pain à la cannelle du matin me rappelle les nombreux matins où, lors de notre voyage au Japon, nous l’avons mangé pour le petit-déjeuner.

Après le petit déjeuner, nous allons prendre les billets de train d’Amsterdam à Koog-Zaandijk qui est l’arrêt où nous devons descendre pour visiter Zaanse Schans, dans la zone de vente des billets, qui entre dans la gare sur le côté gauche. Le prix des billets de train d’Amsterdam à Zaanse Schans est de 7 euros par voyage aller-retour.
Nous vous conseillons de demander en information l’heure et la plateforme car dans les panneaux d’information, ce n’est pas que c’est difficile, c’est impossible à deviner.
Enfin, à 9h17 du matin, nous quittons Amsterdam pour visiter Zaanse Schans, le célèbre village des moulins à vent.
Après 4 arrêts, nous arrivons à la gare de Koog-Zaandijk à 9h35. 20 minutes plus tard, nous quittons la gare en ligne droite et prenons un plan gratuit de la région dans un distributeur automatique que nous avons trouvé à quelques mètres de la gare.

De la gare de Zaanse Schans à la zone des moulins à vent, il y a environ 10 minutes de marche à travers un pont-levis, qui arrête le trafic lorsqu’un bateau surélevé doit passer.

Nous arrivons dans la zone des moulins à vent et nous adorons ça. Cela nous ramène en une minute au 17ème siècle.

Nous nous promenons dans la rue centrale sans nous arrêter pour prendre des photos, profitant d’une incroyable journée ensoleillée, qui nous rappelle, comme nous ne nous lasserons pas de le dire, la chance extrême que nous avons avec la météo dans tous nos voyages, rappelez-vous le voyage en Islande où il pleut habituellement jour après jour et où il n’a plu qu’un après-midi.

Nous sommes arrivés au moulin à pigments et comme il s’agit d’une des attractions incluses dans la I amsterdam City Card, sinon l’entrée coûte 3,50 euros par personne, nous sommes entrés à l’intérieur pour vivre une expérience que nous n’avions pas eu l’occasion de vivre auparavant : voir l’intérieur d’un moulin.

Zaanse Schans est ce petit village qui semble sortir d’un conte de fées, si beau qu’il est difficile de croire qu’il n’est qu’à 10 kilomètres d’Amsterdam.

Zaanse Schans a réussi à créer une atmosphère de paix et de tranquillité.
Zaanse Schans a réussi à recréer l’atmosphère d’un village néerlandais typique des XVIIe et XVIIIe siècles, dont les moulins à vent au bord de la rivière constituent l’attraction principale.

Beaucoup de ces moulins sont encore en activité, comme le moulin à pigments que nous venons de visiter, et étaient utilisés pour fabriquer de la moutarde, des huiles ou du bois.
À Zaanse Schans, on trouve également une fromagerie, une fabrique de sabots, un musée, des boutiques de souvenirs et un café.

Nous avons fait une belle promenade dans les environs, sans visiter l’intérieur d’aucun autre moulin et sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés à Catherine Cheese, un magasin de fromages néerlandais où, avec la City Card d’Amsterdam, ils nous font une réduction de 25% si nous achetons 6 fromages. Devinez ce que nous avons fait, non ? Acheter 6 variétés qui ne sont pas bonnes, voire excellentes, et avec lesquelles nous aurons sûrement un certain surpoids à notre retour à la maison.

De là, nous continuons à visiter quelques magasins de souvenirs, où nous avons également une réduction de 25% et dans l’un d’eux, où ils fabriquent les célèbres sabots, nous arrivons au moment où ils font une démonstration, donc nous faisons d’une pierre deux coups et nous en profitons pour acheter des sabots en bois sans couleur, quelque chose de plus différent de ce à quoi nous sommes habitués et qui ne sont pas “si touristiques”.

A 12h45, nous terminons notre excursion d’Amsterdam pour visiter Zaanse Schans et nous retournons à la gare d’où part un train vers la gare centrale d’Amsterdam à 13h07.

Nous retournons à la gare d’où part un train vers la gare centrale d’Amsterdam à 13h07.

Nous retournons à la gare d’où part un train vers la gare centrale d’Amsterdam à 13h07.
Sans aucun doute, après cette expérience, nous pouvons dire que Zaanse Schans est une visite incontournable, qui bien que touristique, se présente comme un musée en plein air.

Nous arrivons dans 20 minutes et avant d’aller manger, nous allons directement à l’hôtel pour laisser les fromages qui nous ont donné un bon surpoids ces dernières minutes et nous allons directement manger au GreenWoods, un restaurant biologique hautement recommandé où nous commandons un hamburger, un sandwich au thon, des frites et de l’eau et du coca (pas d’alcool) pour 28,55 euros

Nous terminons notre déjeuner et partons marcher le long du canal Singel jusqu’à Bejinhof, l’un des plus beaux paysages d’Amsterdam et un havre de paix dans la ville.

Sur le chemin de Bejinhof, nous avons également profité de l’occasion pour passer par les bâtiments squattés de Groote Keijser, où nous avons trouvé un endroit très vivant et surtout pittoresque.

Nous arrivons à Bejinhof et dès que nous franchissons la porte, nous avons l’impression d’être dans un conte de fées. Une petite cour nous accueille, cachée parmi les petites maisons et les jardins.

Le Bejinhof du 14ème siècle n’est plus un secret, mais reste une oasis de paix dès que vous franchissez sa porte.

Les Béguines étaient un ordre catholique de religieuses.
Les Béguines étaient un ordre catholique de femmes célibataires ou de veuves qui s’occupaient des personnes âgées et menaient une vie religieuse sans prononcer de vœux monastiques.

Le Bejinhof est également la plus ancienne maison de la ville.
Vous y trouverez également la plus ancienne maison d’Amsterdam.
Après un moment de détente, nous poursuivons notre itinéraire, en accrochant cette fois la partie de l’itinéraire de la page 115 que nous avons laissée hier dans notre visite d’Amsterdam, sans terminer, en restant au marché aux fleurs, d’où nous avons quitté la visite en nous dirigeant vers le musée Van Gogh.

Nous arrivons à la rivière Amstem et nous pouvons profiter du célèbre hôtel Europa en continuant vers Rembrandtplein.

De là, nous continuons vers Reguliersgracht, le canal des 7 ponts, qui sont 15 à regarder dans toutes les directions.

En marchant vers l’est, nous arrivons à l’hôtel l’Europe d’Amsterdam.
En marchant vers l’est, nous atteignons à nouveau les rives de l’Amstel, pouvant voir l’incroyable Magere Brug et, au-delà des écluses, le toit du Koninklijk Theater Carré.

Comme il ne pouvait en être autrement et étant dans ce quartier de la ville, nous ne pouvons éviter de nous arrêter devant l’Ermitage, qui malgré le fait de ne pas y entrer, reste gravé dans nos esprits pour la prochaine visite de cette ville dont nous sommes tombés amoureux.

D’ici, nous commençons la visite du quartier de Niewmark à la page 85 de notre guide d’Amsterdam où nous commençons par le marché aux puces de Waterlooplein, où nous trouvons beaucoup de bric-à-brac bien qu’ils soient maintenant fermés.

Les points les plus intéressants de ce quartier sont le Niewmark et le marché de Waterlooplein.
L’un des points les plus intéressants de cette zone de la ville est la Synagogue Portugaise-Israélienne, fermée pour cause de sabbat, que nous notons également pour la prochaine visite que nous ferons dans la ville.

De là, nous nous rendons à la Maison Rembrand où nous n’entrons pas non plus, mais nous ne manquons pas les environs.

Parfois, il est impossible de tout faire et nous devons laisser des choses en suspens pour un autre voyage, ce qui nous donne aussi une excuse parfaite pour revenir.

Nous continuons avec le temps splendide.
Nous continuons avec un temps splendide et nous arrivons au pont et une des zones les plus photogéniques d’Amsterdam.

Même si nous devons dire que nous avons trouvé des endroits plus photogéniques que celui-ci 😉
Nous commençons à voir beaucoup d’ambiance dans les rues et sur les terrasses et bien que nous ayons hâte de nous asseoir pour boire un verre, nous avons encore plusieurs choses à voir, donc nous continuons notre planning pour un moment encore.

Nous continuons vers Chinatown, où nous nous sommes arrêtés quelque chose de plus d’attention que nous aurions payé à tout autre moment, peut-être pour savoir et ont déjà confirmé l’un des voyages l’année prochaine 😉

La vérité est que ce n’est pas trop grand et qu’il n’y a pas beaucoup d’ambiance, donc nous ne restons pas longtemps et cela nous amène à retourner au Red Light District, où nous voyons déjà quelques vitrines avec les rideaux découverts.

Nous passons par la Oude Kerk, où à l’entrée se trouve la célèbre pierre du coffre touchée par la main.

Nous sommes dans la Oude Kerk, où à l’entrée se trouve la célèbre pierre du coffre touchée par la main.
Il est 17. 45 de l’après-midi et nous entrons par la peau des dents, car ils ferment à 6 heures et ici ils sont ponctuels.

L’entrée est de 7,50 euros par personne, mais ayant la I Amsterdam City Card, l’entrée est gratuite, nous avons donc passé quelques minutes à connaître l’une des églises les plus célèbres de la ville.

Nous sommes sortis après 6h00 du matin et maintenant nous allons à la Oude Kerk.
Nous sommes partis après 6 heures et maintenant nous nous arrêtons pour boire un verre sur une terrasse dans le quartier. A cette heure de l’après-midi, nous avions plus besoin de nous reposer que de manger.

Cette ville est tombée amoureuse de nous et nous en sommes très heureux.
Cette ville nous a fait tomber amoureux et nous tue de fatigue à parts égales.
La vérité est que, bien que nous ayons le transport à Amsterdam sans frais par la I Amsterdam City Card, nous avons toujours aimé nous déplacer à pied, donc nous n’en avons pas trop profité jusqu’à présent.

Après quelques marches supplémentaires, nous nous sommes arrêtés dans un café, où ils ne servent pas d’alcool d’ailleurs, et avons commandé un café et un coca pour 4,70 euros

Il est presque 7 heures lorsque nous avons repris des forces et que nous partons à la recherche d’un endroit pour dîner qui, croyez-le ou non, ne sera trouvé qu’à 20 h 30.
Le vendredi soir, commence dans le Congrès de la technologie, demain commence le Fin Week-end des musées gratuits, donc tout a été mis contre nous.

Finalement, nous avons atterri à Van Kerkvijk, recommandé sur Tripadvisor, où nous devons nous asseoir à l’extérieur, parce qu’à l’intérieur ils sont pleins, mais nous ne rejetons pas l’offre comme vous pouvez le comprendre.

Nous demandons une eau, une bière et quand ils nous la servent, après avoir attendu environ 20 minutes, un autre 20 minutes passent jusqu’à ce qu’une serveuse arrive en disant qu’ils n’ont pas de menu et qu’elle va nous dire ce qu’ils ont, en nous conseillant que c’est un menu et qu’il doit y avoir 3 plats oui ou oui. Nous payons donc les 5,05 euros pour la boisson et nous allons dans un restaurant argentin que nous avions vu auparavant dans une rue près de la place du Dam. Il est très clair qu’aujourd’hui n’est pas notre nuit gastronomique parfaite.
Nous avons commandé une assiette de viande, des empandillas, du pain à l’ail et de l’eau pour 35 euros.
Nous avons terminé après 22. 30 et vu l’heure qu’il est nous nous sommes approchés du Red Light District pour voir l’ambiance qu’il y a à cette heure avant de rentrer à l’hôtel.
Une bonne option pour visiter ce quartier est de réserver cette visite avec guide en espagnol qui comprend également une croisière sur les canaux.

Il est étonnant de voir le nombre de personnes qui se pressent devant les vitrines des magasins et dans les rues à cette heure de la journée. Cela nous donne l’impression d’être dans un “zoo”, à regarder à travers les barreaux.
Nous avons ce sentiment trouvé, où nous ne savons pas exactement pourquoi, nous nous sentons mal à l’aise de regarder quelque chose qui est juste pour cela, pour être regardé.

Après avoir passé un bon moment dans la région, après 23 heures et considérant que nous sommes partis depuis 7 heures du matin, nous décidons qu’il est temps de rentrer à l’hôtel pour nous reposer. Demain, nous avons une autre journée complète dans la ville des canaux, des moulins à vent et des cafés.

** Wimdu vous invite à découvrir Amsterdam en tirant au sort un bon d’achat de 150 euros pour profiter du meilleur et du plus authentique des hébergements sur son site web !
Tout ce que vous avez à faire est de répondre à cette question dans ce post Quel endroit d’Amsterdam avez-vous hâte de visiter ? et vous serez inscrit au tirage au sort !
Le concours se terminera le 7 décembre à 22:00h

Jour 4 : AMSTERDAM – VOLENDAM – MARKEN – EDAM – AMSTERDAM
Jour 2 : AÉROPORT DE SHIPHOL – AMSTERDAM : MAISON D’ANA FRANK, MARCHÉ DES FLEURS, MUSÉE VANG GOGH, CROISIÈRE DES CANAUX D’AMSTERDAM, PLACE DU DAM, RUE DE L’ÉCLAIR ROUGE
ITINÉRAIRE COMPLET

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here