Hôtel à Tokyo

JOUR 14 : TOKYO : Palais impérial, gare de Tokyo, Forum international de Tokyo, Ginza, Yoyogi, Shibuya, tour de Tokyo, temple Zozogi, Shinjuku, Koreatown

Jeudi 19 décembre 2013

Aujourd’hui, nous avons commencé la journée à notre hôtel à Tokyo à 6h30 du matin et dès que nous nous levons, nous commençons à remarquer que le corps commence déjà à en vouloir à ces matins précoces que nous avons depuis que nous avons commencé le voyage gratuit au Japon.
Nous sommes toujours à Tokyo et la vérité est que, même si nous essayons et même si nous le voulons, le corps semble demander une « pause » . . . mais il est clair qu’avec les jours qu’il nous reste et les choses que nous devons encore savoir, nous n’allons pas la donner. Le repos viendra quand nous rentrerons à la maison.
Nous partons à 7h30 de notre hôtel à Tokyo, l’Horidome Villa Hotel, pour le petit déjeuner et nous constatons que la plupart des cafés ouvrent plus tard en ces jours de début d’année ou même que certains sont en vacances jusqu’au 5 janvier.

Notre planning aujourd’hui à Tokyo était d’aller à Asakusa et heureusement nous avons demandé à l’hôtel avant d’y aller, car on nous a dit que les magasins n’ouvrent pas avant le 5.
Nous changeons donc le plan d’aujourd’hui et prenons notre ligne de métro habituelle, qui fait partie des 14 jours du JRP, pour aller à la gare de Tokyo, avec l’idée de prendre un petit-déjeuner et de nous rendre ensuite au Tokyo Imperial Palace, où aujourd’hui est un grand jour : c’est l’un des deux jours où la famille royale japonaise sort pour saluer depuis les balcons du Palais Impérial.
Rappelez-vous que si vous n’avez pas le JRP ou si vous voulez prendre une des lignes qui ne sont pas incluses dans celui-ci, si vous ne voulez pas vous inquiéter et le prendre directement, nous vous recommandons de réserver la carte de métro ici.

Lorsque nous quittons la gare de Tokyo, nous revoyons la scène d’il y a quelques jours, des gens qui courent dans les couloirs, mais sans même se frôler, pour ne pas rater leur train.
Comme nous devons sortir pour prendre le petit-déjeuner, nous en profitons pour nous promener dans le quartier et prendre des photos de la gare de Tokyo et des bâtiments environnants qui sont impressionnants tant par leur architecture que par leur hauteur.

<Gare de Tokyo

La gare de Tokyo a été achevée en 1914 et est classée comme un site important du patrimoine culturel.

<Les environs de la gare de Tokyo

<Environs de la gare de Tokyo

Nous n’avons toujours rien trouvé pour le petit-déjeuner, alors nous avons décidé de nous approcher de la zone du Palais Impérial de Tokyo, pensant qu’il serait facile pour nous de nous approcher de la zone où la famille royale part.

<Quartier Marunouchi

Mais dès qu’on arrive dans les environs, on comprend que ça ne va pas être facile de faire ça.

C’est plein de gens qui font ça.
C’est plein à craquer de gens qui font la queue pour aller quelque part, ce qui nous semble être pour voir la famille royale.

Colas dans les environs du Palais Impérial.

Et nous pensions qu’il n’y aurait personne et qu’il serait très facile d’accéder au Palais Impérial de Tokyo ! Il est clair que nous avons été très naïfs avec ce sujet.

Police au Palais Impérial

Impossible d’approcher le Palais Impérial de Tokyo sans faire la queue que nous avons devant nous et nous sommes toujours sans petit déjeuner car dans cette zone il n’y a rien d’ouvert.

<Entourages du Palais Impérial

Colas qui nous font renoncer à visiter les jardins du palais impérial.

Nous renonçons donc à la visite du Palais impérial de Tokyo et nous contournons le palais pour nous rendre au Forum de Tokyo dont nous constatons également qu’il est fermé aujourd’hui.

<Forum international de Tokyo

<Forum international de Tokyo

Il est clair que la matinée du 2 janvier n’a rien de productif en termes de visites et la vérité est que cela n’écrase pas un peu l’humeur, nous avons donc décidé d’arrêter de nous promener et de nous rendre dans le quartier de la gare de Tokyo, pour trouver un endroit où prendre tranquillement le petit déjeuner et espérer que notre chance tourne 😉

<Quartier Marunouchi

Après un long moment de marche, nous avons trouvé un Starbucks et qui sommes-nous pour refuser d’entrer ??

Nous avons commandé, comme nous l’avons fait dans le Marunouchi.
Nous avons commandé, comme nous le faisions les jours lointains où nous avons visité Kyoto, deux petits pains à la cannelle chauds et deux cafés pour 1240 yens.

Petit déjeuner!!!

Nous sommes un bon moment en train de charger de l’énergie et après avoir donné plusieurs tours à la planification de visites dans Tokyo, nous décidons que le mieux que nous puissions faire est de nous diriger vers la zone de Ginza.

Mais notre mauvaise orientation nous fait prendre la mauvaise ligne de métro, ce que nous découvrons au bout d’un moment, et nous devons donc revenir en arrière et deviner où nous allons nous arrêter ? A l’intérieur du Forum international de Tokyo!

<Forum international de Tokyo

Si c’est que, comme nous l’avons déjà commenté à plusieurs reprises, dans le sous-sol de chaque ville japonaise, il y a une autre ville.
Nous faisons une demi-visite du Forum international de Tokyo pendant notre séjour, et nous sommes un peu perdus par ses installations.

<Intérieur du Forum international de Tokyo.

Le Forum international de Tokyo est un complexe culturel où sont organisés des expositions, des concerts. . . etc. Son atrium en verre, au design futuriste, est unique.
Après ce kit-kat, nous avons regardé le GPS et décidé de marcher jusqu’à Ginza, puisque nous n’avons que 1,4 km jusqu’à la zone que nous voulons atteindre.

Et regardez vous que parfois le GPS est aussi faux et juste marcher 5 minutes nous avons commencé à voir des signes de Ginza et nous voyons que nous sommes déjà dans le quartier.

Colas dans un centre commercial en attendant l’heure d’ouverture !

Café curieux à Ginza

Plus calmes et avec un moral retrouvé, nous avons commencé à marcher le long de la rue principale, traversée par d’immenses bâtiments de magasins de marque, un temple entre des gratte-ciel. . .

District de Ginza

La rue principale du quartier de Ginza.

De nombreux touristes sont attirés par le Ginza Quarter, un quartier rempli d’établissements haut de gamme.

<Boutiques de luxe à Ginza

<Des boutiques de luxe à Ginza.

Nous avons continué à marcher dans la rue principale jusqu’à ce que nous atteignions le théâtre Shimbashi, où nous avons trouvé beaucoup, beaucoup de gens dans les environs.

<Théâtre Shimbashi à Ginza.

Le théâtre Shimbashi a été construit à l’origine en 1925 dans le Quartier Ginza, principalement pour servir de scène aux spectacles de danse Azuma Odori des geishas.

Images que l’on peut voir au théâtre Shimbashi à Ginza.

De nos jours, le théâtre propose des spectacles de styles variés.

Le théâtre est un lieu très populaire dans la ville.
D’ici, nous sommes à moins de 500 mètres du marché aux poissons le plus important du monde, mais comme il est fermé aujourd’hui, nous avons déjà marqué le 5 tôt le matin pour le visiter.

A l’heure actuelle, le 5 est le premier jour de l’année où ils ouvrent.

Nous sommes revenus sur nos pas dans le Ginza Neighborhood et sommes arrivés à l’intersection où cette Seiko.

<Tour de l'horloge de Wako

Le carrefour Ginza Yonchome est celui qui se trouve entre les rues Chuo et Harumi. Nous trouvons ici des exemples de l’architecture représentative du quartier Ginza, notamment le grand magasin Mitsukoshi et la tour de l’horloge Wako.

De là, nous nous rendons au Sony Center où nous faisons une brève visite, où ils nous donnent même un guide du bâtiment !
Ce genre de visites, du moins pour nous, n’est pas du tout indispensable, mais étant donné qu’aujourd’hui nous avons une journée un peu bizarre, car beaucoup de choses sont fermées, nous préférons nous la couler douce et nous promener et profiter de  » regarder la vie passer « .
Et d’ici, en Ginza, c’est l’heure du changement de tiers dans les visites.
Nous retournons donc dans le métro de Tokyo et nous nous rendons à Yoyogi pour voir comment est l’atmosphère aujourd’hui.
Mais d’abord nous passons par Takeshita Dori où nous étions l’autre jour et nous avons constaté qu’il y a toujours autant de monde que l’autre jour.

Takeshita Dori

C’est beaucoup de monde ???? Takeshita Dori

Tokyo s’avère être une ville difficile pour couvrir les distances et bien que le métro soit très efficace, les distances sont énormes, donc une mauvaise planification dans les visites ou trouver des choses fermées, comme cela nous arrive, peut devenir une petite « torture ».
La vérité est que, bien que Tokyo soit une ville « à voir », vous devez savoir sans hésitation, pour nous, au moins jusqu’à présent, est d’être la partie la plus dispensable du voyage, même si elle peut sembler un peu étrange . . .
Se pourrait-il que nous ne soyons pas des animaux de l’asphalte ? 😉
Nous sommes arrivés à Yoyogi après 12h avec une excellente température et un soleil qui encourage tout le monde, y compris nous aujourd’hui nous sommes un peu découragés.

<Parc Yoyogi

<Parc Yoyogi

Il est très clair que si nous voulions nous remonter le moral, nous avons fait mouche en venant ici.

<Profiter du parc Yoyogi

Il ne pourrait pas y avoir plus de monde que dans la rue, ce qui crée une atmosphère très vivante.

Nous nous rendons directement au Yoyogi Park.
Nous allons directement au Yoyogi Park et nous trouvons beaucoup de gens qui profitent de leurs hobbies ou qui se promènent simplement. . .

<Différentes façons de profiter du parc Yoyogi.

<Parc Yoyogi

Après avoir vu cela, nous quittons le Yoyogi Park, où nous reviendrons le dimanche pour nous mêler aux lolitas et aux rockabillies qui, nous l’avons lu, sont installées ici le week-end.

<Parc Yoyogi

Nous sommes dans le parc Yoyogi jusqu’à après midi et de là, nous allons chercher un endroit pour manger dans le quartier.

Mais comme c’est le premier de l’année.
Mais étant le premier de l’année, le temple Meiji Jingu est très fréquenté et la rue Takeshita est également impossible, donc les endroits que nous trouvons où manger, ont des files d’attente qui font que n’importe qui est désespéré.

Il est temps de prendre une décision rapide, alors nous prenons le métro et allons à Shibuya où nous allons directement manger des sushis dans la même chaîne où nous étions hier.

Shibuya

Hachiko à Shibuya

L’endroit où l’on peut trouver la statue de Hachiko à Shibuya.

Est-ce que ce sera une addiction ? Possible !!
Comme nous l’avons fait hier soir, nous avons mis les bottes. A tel point que Roger doit laisser un morceau de ce qu’il a commandé car il ne peut plus !

Le tout pour 4391 yens. Plus cher que ce que nous dépensons habituellement, mais économique si l’on pense à tout ce que nous avons mangé.

Mmm. . . sans mots ! !! Super !!!

Après ce magnifique repas, nous retournons au métro Shibuya et nous nous rendons à Hamamatsucho avec la ligne Yanamote.

Nous devons retourner au métro Shibuya et nous rendre à Hamamatsucho avec la ligne Yanamote.
Pendant le déjeuner, nous sommes revenus pour refaire un petit planning que nous avions pour cet après-midi à Tokyo et l’idée est maintenant de passer l’après-midi dans le quartier de Shiodome et au coucher du soleil monter à la Tokyo Tower.
Nous sommes arrivés en moins de 10 minutes et nous apercevons à l’horizon la célèbre silhouette de la Tour de Tokyo, mais avant de nous arrêter pour prendre un café et un cappuccino pour 560 yens.

Tour de Tokyo

Depuis que nous sommes arrivés à Tokyo, la vérité est que nous nous arrêtons souvent, chose à laquelle nous ne sommes pas trop habitués dans nos voyages puisque nous avons habituellement toujours un rythme de voyage élevé.
Mais aujourd’hui surtout nous sommes très fatigués. Tokyo nous tue petit à petit 😉
Après cette pause, nous nous rendons directement au temple Zozogi qui se trouve à côté et offre une vue curieuse avec la Tour de Tokyo derrière.

<Temple Zozogi

Le Zozogi Temple est un temple où des prières sont dites pour feu Tokugawa Ieyasu, fondateur du gouvernement d’Edo.

<Le temple Zozogi et la tour de Tokyo.

Quelle que soit l’heure et où que nous soyons, il est très clair que ces jours-ci, au Japon, tout le monde est dans la rue.

<Temple Zozogi et tour de Tokyo

Oui c’est vrai que tout est très vivant et c’est une grande opportunité de voir la ville comme ça, mais nous ne nierons pas qu’après 2 jours à traverser avec des centaines de personnes partout où nous allons, nous sommes un peu « altérés ».
Et là, excités par la visite du Zozogi Temple, sans se rendre compte que les minutes défilent et que c’est presque l’heure du coucher du soleil, alors maintenant il faut courir vers le Tokyo Tower dans lequel comme il ne pouvait en être autrement . . . il y a une énorme file d’attente ! 😉

Tour de Tokyo

<File d'attente pour monter à la tour de Tokyo.

Nous payons les 820 yens chacun et nous devons faire la queue pendant un moment, donc pour voir le scoucher de la Tour de Tokyo et nous le donnons pour perdu, donc nous devrons nous contenter du coucher de soleil.

Après 20 minutes de file d’attente, nous sommes montés dans l’ascenseur et avons ri des files d’attente qui se trouvaient en dessous. Tout le monde est debout et il semble que personne ne soit encore descendu.
Oui, cela vaut la peine de faire la queue et d’être entouré d’une foule de gens. La vue depuis la Tour Tokyo est incroyable.

Vues de la ville avec le Fuji en arrière-plan depuis la tour de Tokyo.

<Incroyable coucher de soleil depuis la Tour de Tokyo.

Tour de Tokyo a été construite en 1958 et mesure 333 mètres de haut.

Elle offre une vue sur l’ensemble de la tour de Tokyo.
Vous pouvez profiter d’une vue sur l’ensemble de la ville de Tokyo depuis l’observatoire de 150 mètres et depuis l’observatoire supérieur de 250 mètres.

Vues de la tour de Tokyo.

Vues de la tour de Tokyo.

<Des vues incroyables depuis la tour de Tokyo.

Après avoir passé un bon moment à profiter d’une vue incroyable sur Tokyo, nous retournons au Zozogi Temple, où nous pouvons profiter d’une vue exceptionnelle à la nuit tombée.

Tour de Tokyo avec l’année 2014 reflétée!

Spectacle de tambour à la tour de Tokyo.

Tour de Tokyo

Une autre des visites que nous avions prévues pour aujourd’hui était le quartier de Shinjuku et vu qu’il est encore tôt, nous avons décidé d’aller à la gare de Shin-okubo, d’où nous commencerons à visiter le quartier coréen de Tokyo.

<Station de métro Tokyo Koreatown

<Le quartier coréen à Tokyo

Nous nous promenons pendant plus d’une demi-heure et voyons à quel point c’est différent du reste de Tokyo.

<Les boutiques du quartier coréen à Tokyo

Restaurant Koratown à Tokyo

Restaurant Koratown à Tokyo

De là, nous descendons jusqu’à Kabukicho, où nous commençons à visiter le célèbre quartier des hôtels love de Tokyo.

Exemple d’un love hôtel à Tokyo.

Détail des prix dans les Love Hotels à Tokyo.

Ne nous demandez pas pourquoi mais depuis que nous sommes entrés dans ses rues, elle nous rappelle Las Vegas, en économisant toutes les distances. La vérité est qu’en voyant les prix qu’ils pratiquent, nous pensons que ce ne serait pas une option sans tête que de penser à ce type d’hôtel à Tokyo pour y rester quelques jours.

<Les hôtels de l'amour à Tokyo

<Hôtels de charme à Tokyo

Nom curieux d’un Love Hotel à Tokyo.

<Les hôtels de l'amour à Tokyo

Nous continuons à descendre jusqu’à ce que nous atteignions le Red Light District, où nous trouvons les commerces pour les plus de 18 ans.

<Tokyo Red Light District

<Lieux du quartier rouge de Tokyo

Dans ce domaine, la vérité est que nous ne sommes pas longs, car il ne nous appelle pas trop d’attention et notre corps commence également à demander un repos.

Nous nous promenons donc dans le quartier et allons directement, presque sans nous en rendre compte, dans la zone de divertissement du quartier Shinjuku, le Times Square japonais, où nous continuons à marcher et à nous perdre dans la multitude de rues et de commerces du quartier.

A Tokyo, l’une des matières obligatoires est de marcher et de se perdre dans les rues.

District de Shinjuku

<Rues du quartier de Shinjuku.

<Des lumières et encore des lumières dans le quartier de Shinjuku.

De là, nous nous sommes approchés du quartier de l’électronique, où nous avons profité de l’occasion pour faire quelques petits achats.

<Quartier de l'électronique à Shinjuku.

Shinjuku

Cartels dans le quartier de l’électronique à Shinjuku.

En chemin, nous sommes passés par la rue Mosaic, avec ses éclairages de Noël spectaculaires et quelques boutiques qui nous ont semblé être un véritable succès.

<Eclairage de Noël sur la rue Mosaic

<Eclairage de Noël sur la rue Mosaic

Nous en avons profité pour acheter une coque de téléphone portable (notre veine consumériste est sortie) et étant déjà plus de 21 heures nous sommes entrés dans un des nombreux centres commerciaux de la région, où au huitième étage nous sommes entrés dans un okonomiyaki local.

<Centre commercial de Shinjuku

Qu’est-ce qu’on mange ? Shinjuku

Nous avons commandé des gyozas et un okonomiyaki au thon à partager, plus de l’eau pour 2300 yens.

Nous avons eu un excellent repas.
Ce qui nous a beaucoup plu, en dehors des plats, c’est que vous pouvez les préparer vous-même, ce que nous voyons beaucoup de gens faire dans les assiettes de leurs tables.
Heureusement que nous avons vu notre visage de novice et nous avons aidé un peu, au moins avec les premiers pas de la réalisation.

<Dîner d'okonomiyaki à Tokyo

L’une des choses qui nous plaît le plus dans nos voyages en ce moment est le peu de tourisme occidental que nous trouvons.

<Dîner d'okonomiyaki à Tokyo

A ce jour, nous pouvons dire que nous n’avons pratiquement croisé personne et dans les restaurants où nous sommes allés, encore moins.

Okonomiyaki à Tokyo.
Après plus d’une heure à manger et à profiter d’une bonne nappe, nous avons décidé qu’il était temps de retourner à notre hôtel à Tokyo.

Il est temps de retourner à notre hôtel à Tokyo.

Il est temps de reprendre le métro et de parcourir ces mètres qui nous ramèneront à  » notre maison  » ici, l’hôtel Horidome Villa.

Nous rêverons un jour d’une  » maison  » ici.
Aujourd’hui, nous allons rêver d’une journée « un peu étrange », qui nous a finalement laissé un bon goût dans la bouche. . .

<Coucher de soleil depuis la Tour de Tokyo

<Vue de la ville depuis la tour de Tokyo.

Dîner de sushis avant de retourner à notre hôtel à Tokyo.

Jour 15

TOKYO – KAMAKURA : Engaku-ji, Tokeiji, Jochi-ji, Kencho-ji, Tsurugaoka, Desidera – YOKOHAMA : Minato Minari 21
Jour 13
TOKYO – NIKKO : Rinno-ji, Toshogu, Futarasan – TOKYO : Akihabara, Shibuya
ITINÉRAIRE COMPLET

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here