Les fjords orientaux d’Islande et Egilsstaðir

Journée 7 : JÖKULSÁRLÓN LAC GLACIER – FJALLSÁRLÓN LAC GLACIER – Fjords orientaux : DJÚPIVOGUR – BERUFJÖRÐUR – EGILSSTAÐIR – SEYÐISFJÖRÐUR

Dimanche, 17 août 2014

Ce matin, notre réveil a sonné à 6h30 et la première chose que nous avons faite a été de regarder par la fenêtre, d’où nous avons vu qu’un soleil radieux nous attendait dehors. Nous ne pouvons pas nous plaindre et nous allons continuer à croiser les doigts pour la météo que nous avons dans ce voyage en Islande en solitaire et encore plus aujourd’hui que nous allons dans les Fjords islandais de l’Est.

Nous allons voir la météo dans la matinée.
L’autre jour, un type que nous avons rencontré lors d’un trekking près du glacier de Mýrdalsjökullnos nous a dit que ses amis islandais lui avaient dit qu’ils n’avaient pas eu de soleil de toute l’année jusqu’au 15 août, soit le premier jour de notre arrivée en Islande, alors nous ne pouvons que croiser les doigts pour que ça tienne.

Et avec cette journée ensoleillée que nous avons et étant si proche, nous ne pouvons pas ne pas retourner à l’endroit qui hier a volé nos cœurs et que nous avons à 10 minutes d’ici : La lagune glaciaire de Jökulsárlón et Fjallsárlón.
De plus, aujourd’hui, le petit-déjeuner n’est pas compris dans notre hébergement, le Gerði à Suðursveit, ce qui nous donne une excuse parfaite pour le faire dans le meilleur endroit du monde.
Nous chargeons donc la voiture de location en Islande et, en 10 minutes, nous prenons le petit-déjeuner devant l’un des endroits les plus impressionnants du monde.

Nous ne pouvons rien dire d’autre, si ce n’est que nous sommes revenus pour profiter de l’un des endroits les plus merveilleux que nous ayons jamais visités. Pendant deux heures et demie, nous avons profité du ciel bleu se reflétant sur la banquise.

Avant de partir, nous avons pris un petit-déjeuner à la cafétéria du Glacier Lagoon Jökulsárlón avec un gâteau, un beignet et deux cafés, que nous avons remplis plusieurs fois, pour 1900 ISK.

Après le petit-déjeuner, nous sommes allés à Fökulsárlón, où nous nous sommes rendus au Glacier Lagoon Jökulsárlón.
Après le petit-déjeuner, nous sommes allés à Fjallsárlón, où hier le vent soufflait très fort malgré le soleil et nous avons envie de passer quelques minutes avant d’aller dans les Fjords de l’Est de l’Islande.

Il est 10h30 du matin lorsque nous remettons notre GPS en marche, cette fois-ci pour Djúpivogur, un village de pêcheurs dans la baie de Berufjörður, un endroit qui possède plusieurs bâtiments très bien entretenus, où nous arrivons après 13 heures après avoir parcouru environ 130 kilomètres en appréciant des paysages incroyables qui, nous devons le dire, continuent de nous étonner même si nous sommes ici depuis quelques jours et où que nous regardions, ils sont toujours aussi impressionnants.

En chemin nous faisons un petit arrêt dans la N1 de Hofn pour remettre de l’essence et ainsi être tranquille quelques jours de plus, car en Islande, malgré le fait qu’il y ait beaucoup de stations d’essence, parfois il faut passer beaucoup de kilomètres avant d’en trouver une.

Ici, nous aimerions faire une petite remarque sur les stations-service en Islande.
Dans la plupart des stations-service en Islande, du moins les N1 qui sont celles que nous avons utilisées, le processus pour faire le plein est un peu différent de celui des stations-service espagnoles.

D’abord vous devez entrer la carte de crédit, composer le code pin, choisir le montant que vous voulez remplir (ne vous inquiétez pas si vous n’atteignez pas ce montant vous récupérez l’argent dans la même carte de crédit que vous avez mis) et enfin vous pouvez remplir (vous n’avez pas à choisir si vous voulez de l’essence ou du diesel dans cette étape, cela se fait directement en prenant la pompe que vous voulez)
Un autre élément à prendre en compte est le fameux café gratuit en Islande dont on parle dans de nombreux forums. Nous ne l’avons vu nulle part ( ??), nous avons donc dû payer dans tous, y compris dans les stations-service. Après le voyage, nous avons interprété que ce qui est gratuit, c’est de remplir à nouveau la tasse, mais la première fois, il faut payer 🙂

Après ce court arrêt, nous avons continué vers Djúpivogur la porte d’entrée des fjords de l’Est de l’Islande.

Nous sommes arrivés à 13h20 dans l’après-midi.
Nous sommes arrivés à 13h20 après avoir traversé un paysage incroyable. Nous avons garé la voiture juste à l’entrée où il y a un grand supermarché et nous en avons profité pour nous dégourdir les jambes après une bonne matinée de conduite.

Djúpivogur est assez petit pour être parcouru à pied en 1 heure ou moins, donc avant le déjeuner nous avons décidé de nous promener autour des principaux endroits comme store Langabúð, situé dans le port et maintenant un café et un musée unique.

Après une promenade dans cette petite ville, nous sommes entrés dans Vid Voginn, un fast-food et une épicerie, où nous avons commandé un menu fish and chips et un menu hamburger avec une boisson et une soupe pour 4490 ISK
Nous avons ainsi rechargé nos batteries après une matinée de paysages sublimes et avons terminé par un apéritif devant un couple de cafés pour 600 ISK
Après le déjeuner, nous retournerons dans les rues de Djúpivogur, en passant par plusieurs bâtiments en bois, le magasin d’artisanat et le port, qui sont les points les plus significatifs de Djúpivogur la porte des Fjords de l’Est de l’Islande.

Il est presque 3 heures de l’après-midi quand nous décidons qu’il est temps de retourner à la voiture et de prendre la route pour Egilsstaðir, l’endroit où nous allons passer la nuit, mais d’abord nous nous arrêtons au supermarché de Djúpivogur pour acheter du pain et quelque chose pour le petit déjeuner de demain, car nous avons programmé une des visites les plus spéciales de ce voyage en Islande : nous allons voir les Viti !
La route 1 longe le premier des Fjords de l’Est de l’Islande que nous voyons, le Berufjörður, qui nous offre des vues incroyables.

Attention cependant, car même si c’est la route 1, il y a des sections non pavées.
Nous aurions pu prendre une route qui nous aurait fait gagner quelques bons kilomètres et qui se trouve à l’intérieur des terres, mais comme nous avons une fabuleuse journée ensoleillée, nous préférons faire une heure de plus en voiture et profiter de la beauté des paysages.

Lorsque nous arrivons à Breiddalsvik, nous avons la possibilité de continuer à faire le tour des Fjords islandais de l’Est sur la route 96 ou de continuer sur la route 1 qui nous mènera directement à Egilsstaðir.
Avec les heures que nous avons conduites aujourd’hui, nous décidons qu’il est préférable de prendre cette dernière option et en comptant que nous devons encore arriver à l’hôtel et aller à Seyðisfjörður, une autre des petites villes des Fjords de l’Est de l’Islande, que nous voulons beaucoup connaître.

Nous arrivons à Egilsstaðir à 17h15 après l’un des plus beaux tronçons de route que nous ayons fait, entouré de petites cascades qui se succèdent tous les quelques mètres et d’un vert qui éclabousse les montagnes nous laissant un paysage que nous n’oublierons jamais.

Nous nous enregistrons à l’hôtel Lynx à Egilsstaðir.
Nous nous enregistrons à la Lyngás Guesthouse, nous laissons nos sacs et lorsque nous nous connectons au wifi de l’hôtel, nous recevons un tweet de Viajamos Juntos nous informant qu’il y a une alerte d’éruption du volcan Bárdarbunga en Islande et qu’il y a eu plus de 1000 tremblements de terre ces derniers jours.

Nous n’avions rien entendu, mais maintenant nous avons la mouche derrière l’oreille et plus de savoir que demain, nous avons prévu le Tour à Askja, mais bien que nous cherchons plus d’informations sur Internet et les réseaux sociaux, à ce moment-là il n’y a pas beaucoup plus d’informations que nous avons déjà, donc voir l’heure qu’il est, nous avons décidé de continuer avec la planification d’aujourd’hui.
A 17h45, nous partons en direction de Seyðisfjörður, en suivant la route d’Egilsstaðir qui nous laisse des vues incroyables sur ce que nous laissons derrière nous.

Avant d’arriver à Seyðisfjörður, nous voyons sur la droite un point de vue d’où nous avons une vue incroyable sur ce petit village où nous rencontrons un gars qui vient à pied de là, à travers la montagne et qui s’est arrêté ici pour jouer de la guitare. Pensez-vous qu’il pourrait y avoir quelque chose de mieux que cela ? Clairement pas. . .

Nous arrivons à Seyðisfjörður depuis Egilsstaðir en 20 minutes après avoir profité de paysages à couper le souffle et la première chose que nous faisons après avoir garé la voiture est de nous rendre à sa célèbreéglise bleue.

De là, nous traversons ce charmant village de maisons en bois, qui célèbre aujourd’hui une fête que nous ne pouvons pas deviner, mais qui, selon nous, a rassemblé tout le village autour d’un barbecue.

Nous sommes à Seyðisfjörður pendant près d’une heure et après 19 heures, nous décidons qu’il est temps de retourner à Egilsstaðir par la même route que nous sommes arrivés il y a quelque temps et d’y dîner.

Nous nous arrêtons dans un restaurant en face de notre hôtel à Egilsstaðir.
Nous nous arrêtons dans un restaurant en face de notre maison d’hôtes, à côté de la station d’essence et nous voyons que tout est fast-food, alors nous décidons de faire un pique-nique improvisé dans la chambre et ainsi nous ne perdons pas beaucoup de temps, car demain nous devons nous lever tôt pour aller à Askja.

Mais dès que nous arrivons dans la chambre et que nous connectons l’ordinateur portable, nous recevons un message de Saga Travel, l’agence avec laquelle nous avons loué ce circuit. Ils annulent l’excursion de demain à Askja en raison du risque d’éruption du Bárðarbunga, un volcan situé sous le Vatnajökull, le plus grand glacier d’Islande et ils nous disent de les appeler pour essayer de programmer autre chose car ils n’ont pas notre numéro de téléphone et ne peuvent pas nous appeler.
Quelle tête nous venons d’avoir, mais cela n’implique pas qu’en l’espace de 5 minutes nous ayons chamboulé le planning de demain, en comptant que nous avons l’ excursion pour voir les baleines à Húsavík après-demain, nous avons décidé que nous allions à Grimsey, une toute petite île de l’Arctique islandais que nous avions laissée de côté dans le planning du voyage par manque de temps.

Les ferries pour Grimsey ne partent que les lundis, mercredis et vendredis et recommandent de réserver en été, donc nous ne réfléchissons pas beaucoup et envoyons un email.

En attendant leur réponse et le dîner, nous sommes retournés à la gare maritime.
Pendant que nous attendons leur réponse et que nous dînons, nous recevons à nouveau un message de Saga Travel, cette fois pour s’excuser de tout ce qui se passe mais confirmant que demain nous pourrons accéder à Askja mais par une autre route, ils réactivent donc le circuit.

Nous avons eu beaucoup de chance car c’était l’une des visites que nous avions le plus envie de faire lors de ce voyage en Islande et nous avions déjà pris pour acquis que nous avions échappé à nos mains.
Le sourire aux lèvres, nous allons nous coucher car demain nous devons nous lever tôt, nous avons rendez-vous à 7h45 à Mývatn et depuis Egilsstaðir nous avons 2 heures de voiture devant nous.

Jour 8 : EGILSSTAÐIR – MÝVATN – EXCURSION À ASKJA – LAUGAR
Jour 6 : HOF – LAC GLACIER DE JÖKULSÁRLÓN – LAC GLACIER DE FJALLSÁRLÓN – PARC NATIONAL SKAFTAFELL : Svartifoss (chute d’eau noire) – NÚPSSTAÐUR – MÝRDALSSANDUR – KIRKUBÆJARKLAUSTUR : Kirkjugólf – VIK : plage noire – HALI
ITINÉRAIRE COMPLET

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here