Reykjavík en un jour

Journée 2 : KEFLAVÍK – REIKIAVIK : Hallgrímskirkja, vieux port, excursion macareux, bâtiment Harpa, sculpture du voyageur solaire, lac Tjörnin. . .

Mardi, 12 août 2014

Nous nous sommes réveillés à 6 heures du matin, prêts à commencer la journée en déménageant à Reykjavík, où nous allons passer le premier jour de notre voyage en Islande pour lequel nous avons déjà un bon itinéraire préparé pour voir Reikiavik en une journée.
Mais quelques minutes après son réveil, Roger ne peut plus bouger du lit à cause d’une douleur dans le bas du dos qui ne disparaît en aucune façon et provoque des vertiges et des sueurs froides.
Après avoir évalué la situation et voyant que cela semble s’aggraver, nous décidons d’appeler la RACC, notre assurance maladie et après quelques minutes au téléphone et nous passer avec un médecin, on nous dit que les deux peuvent être un lumbago comme une colique néphrétique, quelque chose que Roger a déjà une histoire, donc nous confirmons presque par les symptômes que c’est le plus probable.

Ils nous informent qu’en Islande, bien qu’étant un pays avec une très bonne infrastructure médicale, le service du correspondant est lent, donc il vaut mieux appeler le 112 qui est le numéro d’urgence, dire que vous avez une colique néphrétique et donc venir avec une ambulance d’urgence.
Pour ne pas aller à l’extrême et de la première heure, nous avons dit au médecin que nous avons la buscapine dans l’armoire à pharmacie et nous conseille de prendre un couple de pilules de buscapine toutes les 8 heures, combiné avec un analgésique tous les 4 et attendre qu’ils prennent effet entre 45 minutes ou une heure. Et surtout, si la douleur ne disparaît pas et s’intensifie, appelez d’urgence l’ambulance.
Nous ne pouvions pas commencer le voyage d’une manière plus “spéciale”
Vu l’enjeu, nous avons décidé d’attendre un délai raisonnable et, au vu de la situation, de décider de ce qu’il convient de faire.

Au bout d’une demi-heure environ, il semble que la douleur diminue un peu, nous en profitons donc pour manger quelque chose et à 9 heures, nous décidons de quitter le G. G. G. Guesthouse et de nous rendre à Reykjavik, où se trouve également le plus grand hôpital du pays et dont nous sommes maintenant à 1 heure et 15 minutes.

Qui aurait cru que cela allait se produire lorsque nous avons atterri à Keflavík hier. . .

Voyant qu’il semble que tout va un peu mieux, nous avons décidé de ne pas trop réfléchir sur le sujet et de le laisser “garé” en attendant que tout s’améliore.
Il est un peu plus de 9 heures du matin lorsque nous avons déjà chargé la voiture de location en Islande et que notre application CityMaps2Go est connectée avec Reykjavik comme destination.

C’est incroyable les journées ensoleillées que nous avons et les paysages que nous parcourons. À chaque kilomètre parcouru, nous nous regardons et nous sourions. Nous sommes enfin en Islande et nous sommes sûrs que nous ne serons pas déçus.

Bien qu’il fasse soleil et que le ciel soit très clair, nous ne sommes qu’à 13 degrés et il fait frais, donc l’idée initiale que les jours ensoleillés nous allions pouvoir porter des manches courtes est écartée au fil des minutes.
Nous arrivons à de Keflavík à Reykjavík en moins d’une heure, beaucoup moins que prévu et à 9h45 nous sommes à la porte de notre hébergement à Reykjavík, l’Aurora Guesthouse, juste à côté de Hallgrímskirkja, un des emblèmes de la ville.
Comme nous ne pouvons pas nous enregistrer avant 14h, nous laissons les sacs et après avoir parlé à nouveau avec le médecin du RACC qui nous a appelé pour voir comment Roger évolue et écrire les directives qui nous donnent des médicaments, nous décidons de continuer avec notre planning de visites de Reikiavik en un jour et nous allons directement à Hallgrímskirkja, qui comme nous l’avons dit avant est juste à quelques mètres de notre logement à Reykjavik.

Hallgrímskirkja est le bâtiment le plus frappant de Reykjavík, la star de nombreuses cartes postales islandaises, visible jusqu’à 20 kilomètres à la ronde.

Contrairement à l’extérieur spectaculaire, l’extérieur du bâtiment est une vue spectaculaire.
En contraste avec l’extérieur spectaculaire, l’intérieur est d’une simplicité absolue, mettant en valeur un énorme orgue à tuyaux, qui ressemble à un canon géant et que nous avons la grande chance d’entendre en direct.

L’entrée de Hallgrímskirkja est gratuite, mais pour monter dans sa tour de 75 mètres et profiter de la vue sur la ville, nous payons 700 ISK.

La vue sur la ville depuis cet endroit est incroyable, mais il faut dire que l’intérieur est tout fermé et qu’il n’y a que quelques fenêtres par lesquelles on peut regarder à l’extérieur.

Après avoir passé un bon moment à profiter de la vue depuis Hallgrímskirkja

, nous sommes montés au sommet de la tour.
Après un bon moment à profiter des vues et à laisser Roger prendre quelques minutes de repos, nous reprenons le chemin du Vieux Port, où nous devons être à 12h15 car nous avons une excursion pour voir les macareux.

Nous nous promenons dans la rue principale de Reims, la rue principale de Reims et la rue principale de Reims.
Nous marchons le long de la rue principale de Reykjavik, à cette heure pleine de gens sur les terrasses et dans les boutiques qui nous invitent à nous arrêter à chaque pas que nous faisons.

Le temps est très beau et c’est un vrai plaisir de se promener dans ces rues avec une atmosphère comme on n’en a pas vu dans une ville depuis longtemps. C’est un mélange d’atmosphère et de paix qui nous donne envie de rester ici pendant plusieurs jours pour en profiter au maximum.

Nous sommes arrivés quelques minutes avant 12h15 au guichet de Special Tours pour prendre la visite pour voir les macareux, les oiseaux les plus célèbres d’Islande.

Plus tard, nous les verrons dans le nord du pays, mais nous ne voulions pas manquer l’expérience de faire une excursion en bateau aujourd’hui et encore plus étant un jour où les circonstances nous obligent à prendre la journée de manière détendue, bien que nous devons dire que voir Reikiavik en un jour est possible. Il est clair que pas complètement, mais si les zones les plus importantes et touristiques de la ville.

Une autre bonne option pour voir les animaux de Reykjavik.
Une autre bonne option pour voir les animaux depuis Reykjavík, est de réserver ce bateau pour voir les baleines à bosse dans leur habitat naturel.

Nous avons regardé les prix pendant que nous nous promenions et la vérité est que nous ne pouvons pas dire que ce que nous avons vu est particulièrement bon marché, mais ce n’est pas aussi cher que nous le pensions. C’est peut-être parce qu’il y a un peu plus de deux semaines, nous sommes revenus de notre voyage en Suisse, un pays qui, selon nous, est trop cher.
Les prix que nous avons plus ou moins vus sont qu’un menu coûte plus ou moins 20 euros, les cafés environ 2,5 euros, l’eau dans un supermarché 1 euro. Bien sûr plus cher que d’autres endroits mais pas des prix exagérés vu que nous sommes en Islande.
Après avoir récupéré nos billets au guichet, il est temps d’embarquer et en moins de 15 minutes nous sommes sur une sorte d’île, en face de Reykjavik où nous avons commencé à voir nos premiers macareux du trip en Islande.

La visite dure 1 heure et est une occasion unique si vous ne vous rendez pas plus au nord, où vous pouvez également les voir. Nous voulions être sûrs de les voir deux fois (maintenant, à l’avance, nous pouvons vous dire que lorsque nous étions dans le nord, nous n’avons pas eu la chance de les voir, donc si vous avez le temps, nous vous conseillons de ne pas manquer l’expérience).

Nous arrivons au port à 13h30 et étant ici nous ne pouvons pas manquer l’un des endroits les plus recommandés pour manger à Reykjavík, Baejarins, le bar à hot-dogs le plus célèbre du monde à côté de Berlin Curry36.

Quand c’est notre tour, nous commandons trois hot dogs complets (ils disent qu’il faut les commander comme ça pour avoir tous les ingrédients) et un coca pour 1400 ISK.

Super ! Bien qu’il faille penser qu’ils sont assez petits, donc plus tard nous avons l’excuse parfaite pour aller prendre un bon dessert avec un café dans un café qui nous a été recommandé.
L’estomac plein et Roger tout à fait remis de sa ” mauvaise entrée en Islande “, nous nous rendons à la prochaine visite que nous avons prévue dans l’itinéraire de Reikiavik en un jour, la fameuse sculpture de bateau viking à Reykjavik ou le Navire du Soleil.

Nous ne sommes là que depuis quelques heures, mais nous ne sommes là que depuis quelques heures.
Nous ne sommes là que depuis quelques heures, mais nous adorons l’Islande et nous savons que ce n’est que le début. Cela promet beaucoup.
Sur le chemin de la sculpture des Voyageurs du Soleil, nous sommes passés devant le bâtiment Harpa et en suivant sur la droite, parallèlement à la mer, nous sommes arrivés à la Nef du Soleil et nous devons dire que nous ne savons pas exactement pourquoi, mais c’est une belle enclave.

Nous restons ici un bon moment à profiter des environs, à prendre des photos et encore des photos et peu après 15 heures nous retournons au centre de Reykjavik, où nous nous arrêtons sur une des places principales, au Café Paris, où nous commandons une kleine, le beignet islandais, un pankake au nutella, un Americano et un cappuccino pour 2360 ISK.

Cela nous permet de refaire le plein d’énergie, bien que Roger, depuis quelques heures, ressente à nouveau une petite douleur. Nous préférons donc nous rendre à notre maison d’hôtes pour nous reposer et sortir à nouveau un peu plus tard.

Il est 18 heures lorsque nous quittons à nouveau la guesthouse pour nous rendre directement au parc du lac Tjornin, où nous voyons beaucoup de gens qui profitent des rayons du soleil que la journée nous offre.

De là, nous arrivons dans le quartier du Café Paris, toujours au centre de Reykjavik, où nous étions il y a quelques heures en train de prendre un encas et comme nous voyons qu’il n’est pas encore l’heure de dîner, nous nous rendons dans la rue Laugavegur, une des plus animées de Reykjavik où nous trouvons de nombreux restaurants, boutiques, bars. . .

Étant donné l’heure qu’il est, nous voyons à nouveau beaucoup de monde aux terrasses et nous constatons que la plupart des magasins ferment à 18h. C’est ce genre de vie que nous devrions apprendre à apprécier davantage. . . Nous en restons là 😉

Lorsqu’il est 7h30, nous nous rendons dans la zone portuaire, où se trouve un restaurant qui nous avait été recommandé où manger du poisson frais, mais dès que nous arrivons, nous voyons une énorme file d’attente, alors nous ” avortons la mission ” et nous partons à la recherche d’un autre que nous avons indiqué dans le centre-ville, le Hressingarskalim, où nous commandons une assiette de saumon, une salade César, de l’eau et du coca pour 4930 ISK.

Nous avons une bonne option si vous ne voulez pas vous promener, mais si vous ne voulez pas aller dans la zone portuaire, nous allons au Hressingarskalim, où nous commandons une assiette de saumon, une salade César, de l’eau et du coca pour 4930 ISK.
Une bonne option si vous ne voulez pas marcher beaucoup est de réserver le bus touristique qui s’arrête à tous les points d’intérêt de Reykjavik.

Après 21h45 et toujours avec un soleil qui semble ne jamais vouloir se cacher et avec une énergie renouvelée, nous retournons à la Guesthouse Aurora en espérant que Roger vient de récupérer, que demain nous commençons la ruta par l’Islande.

Jour 3 : REIKIAVIK – CERCLE D’OR : PARC DE PINGVELLIR – GEYSIR – CHUTE DE GULLFOSS – KERIÐ CRÁTER KERIÐ CRÁTER – SELFOSS
Jour 1 BARCELONE – KEFLAVÍK
ITINÉRAIRE COMPLET

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here