Marché Tsukiji à Tokyo

DAY 17 : TOKYO : Tsukiji – Takeshita – Omotesando – Shibuya – Shibuya 109 – Dogenzaka

Dimanche, 05 janvier 2014

Aujourd’hui, nous nous sommes réveillés avec un sentiment aigre-doux dans notre chambre de l’hôtel Horidome Villa. C’est notre dernier jour complet au Japan car demain, nous retournerons à l’aéroport, cette fois pour prendre un avion qui nous ramènera chez nous. Ce matin, nous allons donc célébrer notre voyage au Japon en nous rendant à Tsukiji, le marché aux poissons le plus important du monde et, bien sûr, nous en profiterons pour prendre un vrai petit-déjeuner : des sushis !
En ces jours de célébrations du nouvel an au Japon, le marché aux poissons a été fermé aux touristes, afin de ne pas entraver le dur travail qu’ils effectuent ces jours-ci et le premier jour d’ouverture au public est aujourd’hui. Nous avons donc de la chance. . . Bien que les ventes aux enchères de thon prennent encore quelques jours avant d’être ouvertes au public, nous n’aurons donc pas l’occasion d’en faire l’expérience.
Mais avant de prendre le métro qui nous emmènera à Tsukiji, quelques minutes après 7 heures du matin, nous allons recharger les batteries dans un Starbucks que nous avons juste à côté de notre hôtel à Tokyo, où nous avons notre petit-déjeuner habituel de roulés à la cannelle, plus le café, pour 1030 yens.

À ce stade du voyage et bien que nous soyons physiquement fatigués parce que c’est l’un des voyages où nous avons pris un rythme plus élevé, nous devons dire que nous n’avons aucune envie de partir.

Maintenant, nous ferions une « pause » de quelques jours et nous continuerions à profiter du Japan sans y penser une seconde.
Aujourd’hui s’est levé nuageux, le premier jour des 17 que nous sommes ici, mais il semble qu’au fur et à mesure que la matinée avance, le soleil finira par sortir. . . ou du moins nous l’espérons.
Après le petit déjeuner, nous prenons le métro à Ningyocho ligne H et pour 160 yens chacun (cette fois ce n’est pas une ligne de métro qui est incluse dans le JRP de 14 jours, donc nous devons payer), nous allons à l’arrêt Tsukiji, ce qui nous laisse à quelques mètres du marché.
Rappelez-vous qu’au cas où vous n’auriez pas le JRP ou que vous voudriez prendre l’une des lignes qui ne sont pas incluses dans celui-ci, si vous ne voulez vous soucier de rien et le prendre directement, nous vous recommandons de réserver la carte de métro ici.

<Environs du marché de Tsukiji

Nous avons quitté la zone autour du marché aux poissons le plus important du monde et avons commencé à nous perdre dans les rues adjacentes au marché, ce qui est une expérience pour les sens et les odeurs et plus encore à cette heure de la matinée.

<Environs du marché aux poissons de Tsukiji

Le lonja Tsukiji est le plus grand marché de gros local du Japon.

<Environs du marché aux poissons de Tsukijiji

Nous pouvons voir le premier thon de l’année, pour lequel enchérit le propriétaire de Zanmai, la chaîne de sushi où nous sommes allés ces jours-ci pour le déjeuner et le dîner.

Premier thon de l’année à Sushi Zanmai.  Marché aux poissons de Tsukiji

Quelque chose que nous ne pensions pas voir et que nous avons tant de fois entendu et lu !

<Le premier thon de l'année au Sushi Zanmai.  Marché aux poissons de Tsukiji

Nous continuons notre promenade dans les rues autour du lonja Tsukiji, où nous sommes entourés d’une foule de gens, de commerces, de restaurants . . .

Vente d’omelettes japonaises autour du marché aux poissons de Tsukiji.

<Les alentours du marché aux poissons de Tsukiji

<Boutiques du marché aux poissons de Tsukiji

Et après une promenade, nous sommes entrés dans le marché aux poissons!

Sur le point d’entrer dans le marché aux poissons de Tsukiji

Impressionnant!

<Marché aux poissons de Tsukijiji.

Après nous être perdus dans les rues pendant plus d’une demi-heure, nous décidons qu’il est temps d’entrer dans le Tsukijija Tsukiji.
Tsukijija.
Dès que l’on entre, on est envahi par un sentiment de lieu super bien rangé malgré le désordre et très propre, bizarrement dans un endroit comme celui-ci.

<Intérieur du marché de Tsukijiji.

Détails du marché de Tsukiji

A plusieurs reprises, nous avons lu des avis dans lesquels on disait que cette visite était tout à fait dispensable. De notre point de vue, cette visite est fortement recommandée. Bien sûr, le traiter avec éducation car il ne faut pas oublier qu’ils travaillent. . .

<Thon au marché aux poissons de Tsukiji

On prend un petit-déjeuner ? Marché aux poissons de Tsukiji

<Marché aux poissons de Tsukiji.

C’est incroyable, on a beau avoir lu des critiques sur cette visite, on ne peut pas imaginer ce que c’est vraiment tant qu’on n’est pas là.

Lonja Tsukiji

Nous nous promenons une dernière fois autour de la lonja Tsukijiji et retournons dans les rues du marché, où nous décidons que le petit-déjeuner se fera au Zanmai, l’un des endroits les plus populaires de ce quartier.

Mise à jour 2018 : Fin septembre 2018, le marché de Tsukiji ferme ses portes et déménage à Toyosu, près d’Odaiba, où à partir de la mi-octobre, il ouvrira ses portes au public, qui pourra voir les installations depuis une passerelle et la vente aux enchères à travers quelques fenêtres.
Malgré ce déménagement à Tsukiji, il restera des restaurants et des magasins dans les environs, donc nous pensons que c’est toujours une visite intéressante à Tokyo.

Petit déjeuner à Sushi Zanmai!!!

A notre arrivée, nous trouvons une file d’attente à la porte, on prend notre nom et nous passons le temps à discuter avec un homme en japonais 😉 qui nous explique sa vie et nous comprenons en nous basant sur des signes, qui finalement s’avère être la langue universelle.
Et rapidement, quand nous lui disons que nous sommes espagnols, il répond « flamenco » et quand nous lui disons Barcelone, il répond « Jeux olympiques » et dit à son ami de nous donner une carte. Des relations sociales à 9 heures du matin, pas mal du tout.
Et donc, à 9h30 du matin, on se gave de sushis, au milieu de lonja Tsukiji, pour 2039 yens.

Intérieur de Sushi Zanmai.  Marché aux poissons de Tsukiji

Olé pour nous et notre adieu à Japon.

Un petit déjeuner puissant au Sushi Zanmai

Étant presque 11 heures, nous prenons la ligne de métro Ginza en payant 160 yens par personne pour nous arrêter à Akasaka-mitsuke où nous visiterons le temple Hie Shrine dont nous avons lu de nombreux avis et bonnes recommandations.

Et aujourd’hui nous avons une journée plus tranquille et nous voulons dire au revoir à Tokyo avec la visite d’un temple ; rien de mieux que de visiter celui-ci, qui est moins connu.

<Temple du sanctuaire de Hie

Aujourd’hui, il fait beaucoup plus froid que les jours précédents et cela nous fait réaliser que nous avons eu beaucoup de chance avec le temps que nous avons eu. Puisque cette période de l’année, bien qu’étant la moins pluvieuse, pourrait être très froide et la vérité est que nous avons été très confortables à tout moment.

Toris dans le temple de Hie Shrine

<Temple du sanctuaire de Hie

<Entourages du temple de Hie Shrine

Et pour une dernière visite au temple, pour la deuxième fois aujourd’hui, nous reprenons la ligne de Ginza pour aller jusqu’à Omotesando, où je veux faire quelques achats. . .

Récemment arrivé à Omotesando

Nous n’avions pas dit que le jour où nous sommes arrivés à Tayama et où nous sommes allés à Shirakawa-go, dans une des nombreuses chutes que j’ai faites, mes bottes se sont cassées. Un risque d’être un  » alpiniste  » 😉

Heureusement, j’ai apporté une paire de rechange, ce qui est assez rare chez moi, il faut dire que je voyage habituellement avec une seule paire de chaussures.

Omotesando Hills

Mais aujourd’hui, profitant qu’il y a des soldes, pourquoi ne pas passer quelques minutes à faire ce que les Japonais adorent : le shopping !

<Magasins à Omotesando

Nous sommes allés au Starbucks de Shibuya mais il était complet, alors nous avons essayé L’Occitane, qui est juste de l’autre côté de la rue et nous avons obtenu une table avec une vue.

L’Occitane

Shibuya de L’Occitane

Pas mal du tout cet adieu à l’un des quartiers les plus célèbres de Tokyo.
Oui, nous avons payé un bon prix : un café 800 yens et Roger une glace 1000 yens !!!
Dire au revoir à Tokyo avec style 😉

Merendando en L’Occitane

<Vues de Shibuya depuis L'Occitane

Et profiter d’une des vues les plus célèbres de la ville, le Shibuya Crossing. . . on commence à planifier un des voyages de cette année 2014, si on ne peut pas se contrôler ! !! 😉

Shibuya

Nous sommes partis après 19 heures, pour une promenade dans le quartier avant le dîner et juste au moment où nous nous trouvons devant le cruce Shibuya, nous voyons un panneau avec un macareux . . . Est-ce une prémonition ???? On parie un euro que oui ! !! 😉

Shibuya

Après quelques heures à profiter de ce va-et-vient sans but, il est temps d’aller profiter de notre dernier dîner à Tokyo.

Et nous ne pouvions pas faire autrement.
Et on ne pouvait pas le faire autrement qu’avec un bar à sushis.

Sushi Zanmai à Shibuya.

Nous devenons tellement fous que nous ne pouvons presque pas finir le plat que nous avons commandé à partager. Le tout, plus l’eau et la bière pour 4109 yens.

Plateau de sushi au Sushi Zanmai à Shibuya.

Comme ces banquets vont nous manquer quand nous rentrerons à la maison !

De Shibuya, nous prenons le JR de Shibuya, transfert à Tokyo, et arrivons à notre hôtel à Tokyo, l’Horidome Villa Hotel.

Shibuya Subway

Aujourd’hui c’est notre dernière nuit à Tokyo, notre dernière nuit à Japon. . .

Shibuya

La nuit arrive à Shibuya

Jour 18

Jour 16
TOKYO – ASAKUSA : Temple Sensoji, Nakamise, Denbouin, Kappabashi, SUMIDA, ODAIBA : promenade le long de la rivière Sumida jusqu’à Odaiba, centre commercial Aqua City, Fuji TV
ITINÉRAIRE COMPLET

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here