Berne en un jour

Jour 3 : BERN – THUN – OBERHOFEN – SPIEZ – INTERLAKEN

Vendredi, 25 juillet 2014

Après avoir passé une nuit des plus agréables, au cours de laquelle nous n’avons pas ouvert un œil après la journée très remplie que nous avons eue hier à visiter le château de Chillon, Gruyères et Fribourg, nous nous sommes réveillés à 6 heures du matin avec des énergies totalement renouvelées et impatients de commencer à connaître tous les endroits que nous avons en tête pour voir Berne en une journée.
Après le petit déjeuner, aujourd’hui il est inclus dans le prix de la chambre de l’Ibis Budget Bern Expo, nous récupérons les bagages et nous allons chercher la voiture, comme nous l’avons dit hier, nous l’avons garée dans la zone bleue, assez proche de l’hôtel, qui est gratuite jusqu’à 9 heures du matin.

Quelques minutes après 8 heures du matin, nous commençons avec l’itinéraire de Berna en un jour et nous allons directement à Rosengarten parking également dans une rue juste à côté de l’hôtel, en zone bleue.

C’est l’un des parcs de Berne, situé dans la partie supérieure de la ville, d’où l’on a une vue incroyable sur Berne. Sûrement le meilleur de la ville.

On dit que les gens vont au Rosengarten à Berne plus pour les vues que pour les fleurs et après notre expérience, nous pouvons le confirmer. De là, vous pourrez voir la ville sous un angle différent et exceptionnel.

A Rosengarten, ils ont un jardin incroyable avec des petites tables au soleil qui semblent nous appeler. C’est dommage que nous n’ayons pas plus de jours pour profiter de Berne, car c’est certainement l’un de nos endroits préférés.
Après ce bref arrêt, nous retournons chercher la voiture et descendons dans la partie basse de la ville, où se trouve la “controversée” fosse aux ours, où nous retournons garer notre voiture de location en Suisse.

Nous nous sommes garés un peu avant les douves, dans la rue de la descente, à nouveau en zone bleue (souvent des économies de parking nous donnent) et nous en profitons pour descendre à pied, avec des vues incroyables sur la ville, cette fois plus près de la rivière et d’où l’on peut beaucoup mieux apprécier les méandres qui l’entourent.

En arrivant dans la zone du fossé aux ours, nous devons considérer que la vérité est que nous n’aimons pas vraiment voir des animaux qui ne sont pas dans leur habitat naturel, mais nous ne pouvons pas nier que c’est une autre des attractions de Berne et nous voulons le voir pour pouvoir donner notre opinion en connaissance de cause.

Dans un premier temps et après avoir analysé la situation, nous devons dire que nous n’avons définitivement pas aimé cette attraction à Berne, bien que nous ayons pu vérifier quelque chose et c’est qu’en Suisse, peu importe le nombre de personnes présentes dans un lieu, vous ne verrez personne crier, ou essayer de se faufiler, ou pousser.

Un bel exemple à prendre en compte et à prendre en compte.
Un exemple à prendre en compte et bien sûr à suivre.

Nous ne prenons même pas 5 minutes pour retourner à la voiture, où Roger décide de mettre notre montre qui cartonne à 11h30 même étant 10 heures du matin, pour avoir du temps jusqu’à 14h30 de l’après-midi que nous devinons être plus ou moins l’heure à laquelle nous finirons de visiter et de profiter de Berna.
Je ne suis pas d’accord avec ce petit mensonge et nous vous dirons plus tard si cela a marché ou si nous avons pris une bonne amende.
Dans ce cas, il ne s’agit pas de payer plus ou moins, c’est simplement qu’ils ne vous laissent pas rester plus que le temps établi et pour éviter d’avoir à revenir, nous avons “changé” l’heure d’arrivée.

Nous avons traversé le pont qui nous mène au quartier historique de Berne, en passant d’abord par la rue principale Gerechtigkeits, où nous trouverons les célèbres fontaines de Berne et sa tour de l’horloge.

Le centre médiéval de Berne est une destination très pittoresque avec environ 6 kilomètres d’arcades, de boutiques et de bars dans des caves souterraines.

Après un incendie dévastateur en 1405, le centre historique de Berne a été détruit par un incendie en 1405.
Après l’incendie dévastateur de 1405, la ville a été reconstruite et le bois a été remplacé par le grès gris-vert caractéristique.

L’un des points de repère est la Zytglogge ou Tour de l’horloge, qui faisait partie de la porte ouest de la ville.

Les fontaines décoratives, représentant des personnages historiques, constituent un autre des points de repère de Berne. La plupart sont concentrées le long des tronçons de la Marktgasse, mais la plus célèbre se trouve sur la Kornhausplatz, la Kindlifresserbrunnen ou fontaine de l’ogre, qui représente un géant dévorant des enfants.

Après cette promenade matinale dans Berne, nous nous rendons au bâtiment du Kornhaus, aujourd’hui transformé en café, dans lequel après avoir réfléchi à deux fois, nous avons fini par ne pas nous arrêter pour continuer à faire connaissance avec Berne.

Nous poursuivons notre route en direction de Berne.
Nous continuons notre route en allant de nouveau à la Tour de l’Horloge et au Palais Fédéral.

Toutes les rues sont animées à cette heure de la matinée, les gens prennent un verre sur les terrasses, profitant de ces moments de soleil qui ne dureront sûrement pas longtemps dans cette partie du monde.
De là, nous continuons notre chemin jusqu’à Berner Münster ou Cathédrale de Berne où nous entrons et après avoir visité son intérieur, Roger paie les 5 francs qui donnent accès à la tour d’où l’on peut contempler certaines des vues les plus incroyables de la ville.

La flèche de cette cathédrale gothique, haute de 100 mètres, est la plus haute de Suisse. Vous pouvez y accéder par un escalier en colimaçon, après avoir payé 5 francs et ainsi avoir une vue incroyable sur les Alpes bernoises et, en descendant, regarder les cloches supérieure et inférieure sonner chaque jour.

À l’entrée de la cathédrale de Berne, on peut voir le portail principal, dédié au Jugement dernier. . Le maire de Berne apparaît en route pour le paradis, tandis que son homologue zurichois se dirige vers l’enfer.

Après cette visite et ces vues incroyables, nous retournons dans la rue principale pour prendre quelques photos de la maison d’Einstein et nous décidons qu’au lieu de déjeuner ici, comme nous l’avions prévu, nous irons à Thoune, qui sera notre prochaine étape et nous profiterons ainsi davantage de l’après-midi.

Lorsque nous arrivons de nouveau à la fosse des ours, nous voyons qu’ils ont aménagé, dans une zone parallèle à la rivière et qui communique avec la fosse, une sorte de parc plus grand que la fosse, qui pendant quelques minutes nous laisse plus convaincus de cette attraction.

Il est 12 heures du matin lorsque nous prenons la voiture et nous marquons dans notre GPS la ville de Thoune, où nous arriverons après 20 minutes en traversant quelques routes entourées de vert et de plus en plus de vert.

Nous arrivons à Thoune à 12 heures du matin.
Nous sommes arrivés à Thoune à 12h30 et après avoir vu que les parkings en zone bleue sont de 1 heure pour 2 francs, nous allons directement dans un parking couvert où le tarif est le même et où nous n’avons pas de limite de temps.

Avant de commencer par la visite de la ville, nous en avons profité pour nous arrêter et manger dans un fast-food, habituel un jour dans nos voyages comme l’est le McDonalds.

Comme prévu, malgré le fait qu’il s’agisse d’un lieu de restauration rapide, le prix est plus élevé que ce à quoi nous sommes habitués dans d’autres pays : 26 francs pour deux grands menus !
Après un après-dîner animé, nous sommes retournés dans la rue avec un soleil de justice quand il est juste après 14h.
Nous avons commencé à faire une petite promenade, sans but dans les rues de la ville, pour descendre la nourriture et profiter de ce soleil.

Après cette promenade, nous passons par les petites rues qui nous mèneront au Schloss Thun ou Château de Thun, situé au sommet d’une colline et qui a 900 siècles d’histoire derrière lui.

Ce château appartenait au duc Bertoldo V de la puissante famille des Zahringer. Il abrite aujourd’hui un musée, où sont exposés des reliques préhistoriques et romaines, des tapisseries et des piles d’armures.

Une fois dans la zone supérieure, juste à la base du château, d’où nous avions lu que nous aurions les meilleures vues de Thun, nous décidons qu’il est préférable de retourner à la vieille ville puisque nous ne sommes même pas en mesure de voir la ville d’ici.

Nous arrivons à Altstadt, la belle vieille ville de Thun, dont les places et les rues sont bordées de maisons du 15ème et 16ème siècle.

A noter également le Untere Schleusenbrücke, un pont en bois couvert vieux de 300 ans, bordé de fleurs roses et violettes pendant les mois d’été.

Nous passons par le pont en bois et la grande roue, une zone des plus atmosphériques et nous revenons par une autre des rues principales où nous nous arrêtons pour un café et des pâtes qui nous débarrassent un peu du mal du pays qui nous envahit à cette heure de l’après-midi après le déjeuner.

A 15h30, nous retournons au parking où nous avons laissé la voiture et après avoir payé 8 couronnes pour presque 4 heures, nous nous dirigeons vers le Château d’Oberfraun à mi-chemin de Spiez, où nous voulons juste nous arrêter quelques minutes pour avoir une vue sur l’extérieur et prendre quelques photos de l’enclave.

Le GPS nous indique 8 minutes et si nous voulons prendre quelques photos de l’enclave, le GPS nous indique 8 minutes et si nous voulons prendre quelques photos, nous devons nous arrêter quelques minutes.
Le GPS nous marque 8 minutes et si nous ne nous trompons pas, nous dirons que nous avons mis encore un peu moins de temps pour arriver.
Nous sommes arrivés au Château d’Oberfraun, nous nous sommes garés juste à côté et nous nous sommes retrouvés au milieu d’un mariage sans nous en rendre compte !

Jouant un peu les désemparés, nous sommes passés au milieu des tables, suivant notre chemin pour prendre quelques photos de ce château au bord d’un lac qui nous offre certaines des plus belles scènes que nous ayons vues jusqu’à présent, nous rappelant d’une certaine manière le château de Chillon que nous avons vu hier.

Après quelques minutes de promenade dans les environs, nous retournons à la voiture et nous nous rendons maintenant à Spiez, à moins de 5 kilomètres, où nous arrivons en moins de 10 minutes à son célèbre château.
Nous nous sommes de nouveau garés en zone bleue, où nous payons 1,50 franc pour 1 heure et nous nous rendons dans la zone du Schloss Spiez ou château de Spiez, un château médiéval qui émerge entre des vignes émeraude.

Après un moment dans le château, nous suivons un chemin latéral en descente, qui nous mène à une zone herbeuse-plage que nous voyons tant dans ce voyage en Suisse, d’où nous avons une vue qui nous enlève le hoquet.

La vérité est que nous savons qu’un jour nous reviendrons, comme tant d’autres endroits, juste pour profiter de ces lieux sans avoir à regarder l’horloge.
Peu avant 18 heures, nous reprenons la voiture et nous dirigeons vers Interlaken, la ville où nous passerons la nuit.
Nous avons mis 15 minutes pour arriver à Interlaken depuis Spiez et nous avons la chance de pouvoir nous garer tout près de l’hôtel Swisslodge Falken, dans la même rue, où nous constatons que de 19h à 7h du matin c’est gratuit. Nous avons donc déjà un parking gratuit pour aujourd’hui 😉

Interlaken est très animé à cette heure de l’après-midi donc nous allons rapidement à l’hôtel, faisons le check in et après quelques minutes de repos nous allons nous promener dans les rues de la ville avant d’aller dîner dans une pizzeria du centre une assiette de pâtes, bière et coca pour 45. 20 francs.

Nous venons de finir de dîner après 21 heures et après aujourd’hui, nous ne pouvons rien faire d’autre que de nous reposer.
Demain, nous avons une journée bien remplie dans notre tour de la Suisse.

Jour 3 : INTERLAKEN – LAUTERBRUNNEN – CHUTE D’EAU DE TRÜMMELBACHFÄLLE – LUCERNE
Jour 2 : GENEVE – CHILLON CASTLE – GRUYÈRES – FRIBURG – BERNE
ITINÉRAIRE COMPLET

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here