Palais d’été de Pékin

Jour 6 : Pékin : Palais d’été, marché de Panjayuan, hutongs de Pékin – Train de nuit de Pékin à Datong

Mercredi, 8 avril 2015

Aujourd’hui nous commençons la journée une demi-heure plus tard que ces jours précédents, car aujourd’hui nous avons une journée très remplie à visiter le Palais d’été de Pékin dans la matinée pour prendre un train de nuit de Pékin à Datong, qui sera notre prochaine étape du voyage en Chine en free.
Après le check out au 161 Hotely laisser les valises à la réception, nous retournons au McDonalds pour le petit déjeuner un couple de cafés américains plus deux bonbons pour 63RMB.

Nous en profitons aussi pour écrire quelques cartes postales, acheter les timbres et les envoyer dans le bureau de poste que nous avons juste en face.

Après 9 heures du matin, aujourd’hui nous prenons la journée plus tranquille, nous nous sommes approchés d’un ICBC qui est près de l’hôtel et changer un peu plus d’argent pour les prochains jours.

Le taux de change aujourd’hui est de 6,50RMB.
Le taux de change est aujourd’hui de 6,50. Quel changement par rapport à il y a quelques années où il était presque 8 ! Mais c’est comme ça et nous avons vérifié à quel point l’affirmation selon laquelle les voyages en euros sont actuellement 30 % plus chers qu’il y a quelques mois est vraie.
Après ces courses matinales, nous nous rendons au métro Donsi pour aller à Xiyuan, l’arrêt de métro qui nous mènera au Beijing Summer Palace.
Nous sommes arrivés là à 11 heures et à peine sortis de la station de métro, nous apercevons une rue commerçante où nous jetons déjà un coup d’œil en pensant que ce n’est pas un mauvais endroit pour manger en partant et avant d’aller à la prochaine visite de la journée.
Nous payons 15RMB par personne, cette fois-ci nous acceptons la carte d’étudiant, sinon cela aurait été 60RMB et nous voilà partis pour voir un autre des lieux les plus représentatifs de la ville : le Beijing Summer Palace.

Une bonne option pour en savoir plus sur l’histoire du palais est de réserver cette visite avec guide en anglais qui inclut également le Temple du Ciel ou celle qui inclut la Cité interdite.

Contrairement à ce qui nous est arrivé dans la Cité interdite ou dans le Temple du Ciel, ici, dans le Palais d’été de Pékin, le sentiment de tranquillité nous inonde dès que nous passons les guichets. Vous pouvez réserver ce billet “skip-the-line” à l’avance.
L’empereur Qianlong a agrandi ces jardins royaux au XVIIIe siècle pour ce qu’il a utilisé 100 000 ouvriers pour donner une plus grande amplitude au lac Künmíng.

Ce lac occupe les trois quarts du parc, au pied de la colline de la longévité 0001

.

La structure principale est la salle Künmíng.
La structure principale est la salle de la Bienveillance et de la Longévité à côté de la porte est, où nous pouvons trouver un trône en bois, à côté d’une cour décorée d’animaux en bronze.

Le long de la rive nord s’étend le Grand Corridor, fait de bois et décoré de peintures. Juste derrière ce couloir, on peut voir la colline de la longévité, peuplée de temples bouddhistes.

À ce stade, nous entrons dans l’un des sites les plus célèbres du Palais d’été de Pékin : le Pavillon des parfums de Bouddha et le Salle des nuages pâles, reliés par des couloirs et couronnant la colline, le Temple bouddhiste de la Mer de la sagesse.

Du haut du pavillon du Parfum du Bouddha, nous avons une vue imprenable sur le Palais d’été, nous vous recommandons donc de ne pas laisser passer l’occasion de monter, malgré les interminables escaliers.

De là, nous nous approchons du célèbre bateau de marbre, un autre des lieux les plus visités du Palais d’été.

A ce stade, nous avons décidé de prendre un ferry pour l’île de South Lake, où se trouve le temple du Roi Dragon. Nous aurions pu faire le tour complet du lac, mais le fait que nous soyons très pressés par le temps nous incite à prendre cette alternative, beaucoup plus rapide et qui nous offrira également une nouvelle vue du lac Künmíng.

Après avoir fait le tour de cette zone, nous traversons le lac par le pont aux 17 arches et retournons dans la zone où nous sommes entrés, en nous approchant à nouveau d’une sorte de point de vue d’où nous avons les meilleures vues sur le lac et la colline.

À la fin, lorsque nous regardons l’horloge, nous constatons qu’il est deux heures et quelques de l’après-midi, il est donc temps de quitter le Palais d’été de Pékin, auquel nous aurions certainement pu consacrer toute la journée si nous avions eu le temps.  Nous partons vers le métro, en nous arrêtant d’abord pour un déjeuner rapide pour 59RMB dans le quartier que nous avons vu en arrivant. Il est plus de 14h30 lorsque nous prenons le métro en direction de Jinsong, pour 6RMB par personne afin de passer un peu de temps dans le Panjiayuan Market où nous avons envie de nous promener à la recherche de quelques objets artisanaux.

Nous sommes arrivés après 3h30 de l’après-midi et nous avons dû parcourir ni plus ni moins que 18 kilomètres, ou ce qui revient au même, 26 stations de métro !!!

Dès que nous sortons de la station de métro, l’inertie elle-même semble nous conduire directement à ce marché où, chaque jour, plus de 3000 vendeurs proposent leurs antiquités et leurs produits artisanaux.

Après avoir fait le tour de tout le marché et fini par acheter quelques souvenirs faits main dont nous sommes tombés amoureux, nous retournons au métro, cette fois à l’arrêt Nanlouchia, près de notre hôtel où nous voulons faire une visite des hutongs du quartier, recommandée dans le guide.

Nous commençons l’itinéraire en partant de l’un des hutongs les plus célèbres de Pékin comme Nanlou Xiang, où nous tournons à droite vers Chaodu Hutong, rue dans laquelle au numéro 77 nous trouvons la demeure de Seng Gelinqin, un général de l’armée de la dynastie Qing.

Une fois arrivés au numéro 53, nous tournons à gauche dans une ruelle ondulée et sans nom, et après quelques mètres, nous tournons à nouveau à gauche, cette fois dans Banchang Hutong.
De là, en arrivant à la porte numéro 19, nous tournons à droite à travers un curieux portail qui nous mène à Dongmianhua Hutong.

De là, nous tournons à droite, puis à gauche et descendons une ruelle sans nom avec un panneau indiquant la direction du théâtre Péngháo.

Ici, nous tournons à nouveau à droite, puis à gauche et descendons une ruelle sans nom avec un panneau indiquant la direction du théâtre Péngháo.
Ici, nous tournons à nouveau à gauche vers Beibingmasi Hutong jusqu’à ce que nous atteignions Mao’er Hutong.

A ce stade et voyant que l’itinéraire continue vers le Tambour et la Tour de la Cloche, où nous étions il y a quelques jours, nous avons décidé de nous rendre dans la zone du lac Qianhai, où l’animation ne semble jamais s’arrêter.

Il est temps de rentrer, mais nous ne pouvons pas le faire autrement qu’en retournant à Nanlogu Xiang, l’une des rues les plus célèbres de Pékin.

A 7h30 du soir nous retournons à l’arrêt de métro pour rentrer à notre hôtel, mais avant de récupérer nos sacs nous allons à notre restaurant habituel, le Beijing Roast Duck où aujourd’hui nous répétons le menu, quelques boulettes de viande et un canard laqué plus l’eau pour 197RMB qui nous laissent comme neufs.
Il est 9 heures moins le quart lorsque nous terminons le dîner et allons à l’hôtel 161a récupérer nos sacs et nous mettre en route pour la gare de Pékin où se trouve notre train de nuit de Pékin à Datong, que nous avons réservé avec Helen de ChinaDIYTravel, à 23:42 pm.

Au début, nous avons dit à Helen de nous réserver le train de nuit de Pékin à Datong en couchette souple, mais juste le jour où ils ont été mis en vente, ils n’avaient déjà plus de places, donc nous avons dû faire le premier voyage en train de nuit du voyage en Chine en couchette dure ou en siège.
Finalement, Helen a trouvé la solution qui consistait à prendre les billets à Tianjin, qui est l’arrêt initial de la ligne Pékin-Datong et d’où il y avait des places (ces Chinois sont très intelligents et en procédant ainsi, ils s’assurent plus d’argent, puisque la ligne est plus longue)

La première chose que nous faisons est de passer par le guichet central (à l’extérieur de la gare) où ils vérifient votre billet et mettent un tampon dessus après l’avoir vérifié avec vos passeports. Ensuite, vous passez par deux arches de sécurité et entrez dans le hall. Là, vous avez un écran où vous pouvez voir les départs des trains, l’étage et la salle d’attente.

Une fois que nous avons toutes les données, il nous reste presque une heure, alors nous allons manger une glace pour tuer le temps et nous rafraîchir un peu 😉

Vingt minutes avant le départ, ils annoncent sur les écrans le quai où partira notre train de nuit de Pékin à Datong et ils ouvrent les portes. Vous ne pouvez pas imaginer le nombre de personnes qui se mettent à courir, essayant d’être les premiers à passer par les escalators. Il vaut mieux y aller doucement, car nous avons tout notre temps.

Nous cherchons notre carrosse et nous y montons.
Nous cherchons notre wagon et entrons dans le compartiment où il y a déjà 2 couchettes occupées, donc en essayant de faire le moins de bruit possible, nous nous installons, nous donnons le ticket au conducteur, qui le change pour une carte plastique avec notre numéro de wagon et de compartiment pour nous prévenir demain une demi-heure avant d’arriver à Datong et nous allons dormir sous une chaleur incroyable . . .

Jour 7 : Datong : Monastère suspendu de Hengshan et grottes de Yungang – Train de nuit vers Pingyao
Jour 5 : Pékin : place Tiananmen, Cité interdite, parc Jingshan ou colline du charbon, rue Dashilar, hutongs Qianmen, village olympique : le nid d’oiseau et le cube d’eau.
ITINÉRAIRE COMPLET

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here