Visite de la forteresse de Vysehrad à Prague

Jour 10 : PRAGUE : Forteresse de Vysehrad, Maison de la danse – BARCELONE

Dimanche, 16 mai 2010

Étant donné qu’aujourd’hui est notre dernier jour, nous avons profité de l’occasion pour dormir un peu plus et prendre la journée avec un peu de tranquillité.  Nous voulons visiter la forteresse de Vysehrad à Prague, qui est un peu loin de l’hôtel et terminer les achats qu’il nous reste à faire.
Vers 10 heures du matin, nous avons quitté notre hôtel, l’Archibald City, en laissant nos sacs et en demandant un taxi pour nous emmener à l’aéroport de Prague à 17 heures.
Nous sommes partis pour la forteresse Vysehrad, il nous a fallu environ une demi-heure pour y arriver.

Le temps est toujours froid, bien qu’il ne pleuve pas comme hier où nous avons dû visiter le quartier juif de Prague sous la pluie, ce qui, bien qu’ennuyeux, n’a pas enlevé un iota à son intérêt.

La Vysehrad FortressParce qu’elle est plus éloignée du « centre touristique », on peut voir plus de Prague dans sa forme la plus pure et cela nous fait marcher plus calmement et regarder tout ce qui attire notre attention.

Avant de visiter la forteresse de Vysehrad à Prague, nous avons profité d’une vue incroyable sur la ville.

Nous avons passé une heure et demie à la forteresse, principalement à nous promener dans ses jardins et à visiter le cimetière, où se trouve la tombe de Neruda. La forteresse de Vysehrad est l’un des espaces verts les plus fréquentés de Prague.

Nous avons également visité l’église de St Pierre et Paul qui, suite à un incendie, a été reconstruite.

Après cela, nous allons border la rivière, jusqu’à ce que nous atteignions le Pont Charles.

Avant d’atteindre le pont, nous voyons le « Dancing House », également connu sous le nom de « Fred and Ginger » en raison de sa ressemblance avec les danseurs.

Toute cette promenade nous prend encore une demi-heure environ et une fois arrivés, nous retournons faire ce que nous avons tant fait ces jours-ci « errer » sans but.

Nous achetons les derniers souvenirs et quittons la ville.
Nous achetons les derniers souvenirs et nous allons manger dans un restaurant près de l’hôtel.  Nous sommes fatigués et nous décidons que la meilleure chose à faire est d’aller à l’hôtel, de se reposer un peu à la réception et de faire un peu de mise à jour en nous connectant à internet.

Nous y passons les 2 heures restantes, jusqu’à ce que notre taxi vienne nous chercher (d’ailleurs, ce n’est pas un taxi, mais une voiture privée, qui nous facture 690 couronnes pour le trajet).
Vous pouvez consulter plus d’informations sur le transfert dans ce post sur comment aller de l’aéroport de Prague au centre ville.

Une fois à l’aéroport de Prague, il ne nous reste plus qu’à attendre ce que nous aimons le moins des voyages : le retour à la maison.

Nous avons un vol sans histoire et en 2 heures nous sommes dans le centre de Prague.
Le vol s’est déroulé sans incident et en 2 heures et demie nous sommes à Barcelone.
Nous devons maintenant récupérer la voiture sur le parking longue distance et rentrer chez nous. Demain, nous nous souviendrons de notre voyage en regardant les photos et en « mettant la main » sur nos souvenirs.
Comme le dit la chanson :
« Oh, Prague, Prague, Prague, Prague, Prague,
deux doigts dans l’endroit douloureux
et un saint dans le grenier. « 
Oh, Prague, chérie, Prague, Prague, Prague. . .
la lune est un poignard
taché de tar.

Jour 9
PRAGUE : Vieille place, Hôtel de ville, Horloge astronomique, Tour de la Poudre à canon
ITINÉRAIRE COMPLET

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here