Château de Chillon, Gruyères et Fribourg en une journée

Journée 2 : GENEVE – CHILLON CASTLE – GRUYÈRES – FRIBURG – BERNE

Jeudi, 24 juillet 2014

A 6 heures du matin et après avoir dormi seulement 5 heures, nous avons commencé le premier jour de notre voyage en Suisse. Nous avons proposé de visiter le Château de Chillon, Gruyères et Fribourg en une journée et de terminer à Berne où nous resterons et pour cela il faut prendre du temps sur l’horloge.
La première chose que nous faisons après nous être réveillés est de regarder par la fenêtre et de vérifier la météo sur Internet. Il semble qu’aujourd’hui il ne pleuvra pas.

Nous quittons le Park et Suites Elégal.
Nous quittons le Park et Suites Elégance Genève-Ferney Voltaire après 7 heures du matin, après avoir payé 1,98 euros (nous sommes toujours en France, puisque nous avons séjourné dans la partie française) de frais d’hébergement.

Avant de prendre un café à la réception.
Avant cela, nous avons pris un café à la réception pour 2,20. Mais pas de café normal, mais des capsules Nespresso. Vous saviez que la Suisse était chère, n’est-ce pas ?

Nous chargeons les valises dans la voiture, nous connectons le GPS de la voiture de location en Suisse avec l’adresse du château de Chillon, qui sera notre première étape aujourd’hui et nous partons sous un ciel bleu qui nous fait nous regarder et sourire.

Nous sommes en Suisse et il fait beau.
Nous sommes en Suisse et il fait beau, ce qui, selon les prévisions, n’était pas ce que nous attendions.
En nous éloignant de l’autoroute et en arrivant à Montreaux, nous commençons à voir ces paysages associés à la Suisse et dont la couleur verte est le protagoniste. Nous pensons qu’il n’y a qu’une seule couleur possible à attribuer à la Suisse et c’est le vert.

Nous avons une route d’environ 6060 miles de long.
Nous avons un trajet d’environ 60 kilomètres de Genève jusqu’au château de Chillon où nous arrivons vers 8h30 du matin.
Et comme nous avons quelques sandwichs, que nous avons apportés hier dans la valise pour le dîner, mais que nous n’avons pas mangés, nous faisons un pique-nique improvisé sur le parking du château qui recharge nos énergies et nous rend prêts à connaître le Château de Chillon, Gruyères et Fribourg en un jour.
Quelques minutes avant 9 heures, nous avons accroché nos appareils photo et commencé la première visite de la journée, le château de Chillon.
Bien sûr, avant d’entrer, nous nous promenons dans la zone à partir de laquelle vous avez de belles vues et perspectives du château depuis le lac et que nous vous recommandons de ne pas manquer.

Château Chillon.

Vers 9h30 du matin, lorsque nous entrons dans le château de Chillon, après avoir payé par carte de crédit les 12,50 francs par personne. Ils nous donnent une brochure en espagnol avec tous les détails de la visite et l’explication des points que nous allons parcourir.
A propos, ils ont le wifi gratuit dans quelques points à l’entrée du château, avec un très bon signal.

Le château de Chillon est une forteresse ovale du XIIIe siècle est un dédale de cours, de tours et de salles remplies de meubles, d’œuvres d’art et d’armes d’époque.

La partie du château de Chillon qui fait face à la colline est la plus fortifiée, tandis que la partie qui fait face au lac est celle qui a le côté le plus amical.

La majeure partie du Château de Chillon a été construite par la Maison de Savoie et avec la défaite de Vaud face à Berne, elle est passée aux mains des gouverneurs bernois.

La forteresse est devenue célèbre en 1816, lorsque Byron a écrit Le Prisonnier de Chillon, un poème sur Bonivard, emprisonné dans le donjon pour ses idées indépendantistes et libéré par l’armée bernoise en 1536. Byron a gravé son nom sur un pilier sur lequel Bonivard aurait été enchaîné.

Nous visitons le château de Chillon en une heure et demie environ, en suivant tous les points qui jalonnent le parcours et nous pouvons dire que c’est l’un des châteaux qui nous a le plus plu parmi tous ceux que nous avons visités, qui ont été assez nombreux pendant toutes ces années où nous avons voyagé.

À 11 heures, nous sommes partis et avant 11 heures, nous sommes allés au château de Chillon.
À 11 heures, nous sommes partis et avant de retourner à la voiture, nous ne pouvons pas éviter de faire une promenade autour du château, d’où il y a des vues incroyables.

Après un moment à profiter d’un environnement qui vous donnerait envie de rester quelques heures de plus, nous avons reconnecté notre GPS, mettant le prochain point de la journée, le village de Gruyères.
Le ciel est devenu beaucoup plus gris qu’il ne l’était ce matin et alors que nous sommes sur la route depuis 15 minutes, nous sommes surpris par la pluie qui semble nous avoir épargné ce voyage. J’espère que cela s’améliorera un peu au fil de la journée.
Nous sommes arrivés à Gruyères depuis le château de Chillon en un peu plus de 30 minutes et avons laissé la voiture dans l’un des parkings qui se trouvent dans la partie basse du village.
Il pleut toujours et il fait un peu froid, nous enfilons un pull à manches longues et nous saisissons le parapluie pour monter les escaliers qui nous mèneront au village de Gruyères.
La première vue que nous avons de Gruyères nous ravit et bien que nous aimerions continuer à visiter le village, il pleut toujours, nous préférons donc faire un arrêt technique et en profiter pour rencontrer le célèbre HR Giger, décoré dans le même style que le HR Giger Museum, un musée dédié au peintre qui était derrière l’alien filmé dans le film Alien.

Comme il ne pouvait en être autrement, dès que nous nous trouvons à l’intérieur du bar, nous comprenons pourquoi il est si célèbre et nous profitons d’une table libre à la fenêtre, pour nous ressourcer avec un cappuccino et un café long pour 9,50 francs.

Lorsque nous avons vu que la pluie s’arrêtait et que le ciel reprenait cette nuance de bleu que nous aimons tant apprécier dans nos voyages, nous sommes sortis pour profiter de Gruyères, une ville avec beaucoup de charme, qui semble sortie d’un conte de fées.

Lorsqu’il est presque 2 heures de l’après-midi, nous nous rendons au Chalet Gruyères, l’un des restaurants les plus connus de Gruyères, où nous mangeons une fondue.
Et comment pourrait-il en être autrement, nous commandons une fondue complète pour deux, coca et bière pour 50. 10 francs.

Tout est génial ! Et soyez prévenus, une fondue pour deux est suffisante pour deux.

La serveuse nous a dit que c’était pour deux.
La serveuse nous a dit que c’était pour une personne et heureusement, nous n’avons pas fait attention, suivant les avis que nous avions lus et jetant un coup d’œil aux plats d’une autre table, car si nous demandons autre chose, cela reste intouché à la table.

Nous avons fini de manger et de boire un petit verre après le repas quand nous sommes sortis avec un splendide soleil qui nous accompagne, quand nous avons décidé de faire une dernière promenade à Gruyères.

Sur le chemin du retour vers le parking, nous revoyons les mêmes paysages que nous avons vus il y a quelques heures à notre arrivée à Gruyères sous la pluie et il nous semble incroyable de voir à quel point une même vue peut changer en fonction du temps.
Maintenant, devant nous, nous avons la couleur verte qui éclabousse tout. Des paysages magnifiques que nous ne nous souvenions pas avoir vus depuis notre voyage en Autriche il y a plusieurs années.

Comme nous l’avons mentionné ce matin, le plan d’aujourd’hui est de visiter le Château de Chillon, Gruyères et Fribourg en une journée, nous nous mettons donc en route pour Fribourg, qui sera notre dernière étape de la journée, avant de rejoindre Berne, où nous resterons ce soir.

Nous allons passer la nuit à Fribourg.
Il nous faut environ 20 minutes pour nous rendre à Fribourg depuis Gruyères, nous y arrivons vers 15h30, moment idéal pour découvrir un nouveau point de la carte de la Suisse.

Nous allons directement nous parquer sur une place au centre de la ville.
Nous allons directement nous garer sur une place près du funiculaire qui relie le haut et le bas de la ville et c’est là que nous nous rappelons à nouveau que nous n’avons pas de francs et qu’il faut payer le parking avec des pièces.

Il n’y a pas de parcmètre pour payer avec la carte.
Il n’y a pas de parcmètre pour payer par carte, donc nous n’avons pas d’autre choix que d’aller à un distributeur automatique, retirer de l’argent avec la carte N26y pour avoir des pièces, prendre quelques cafés sur une terrasse qui nous aident à nous réveiller.

Qu’après être arrivés hier de Barcelone à Ginebrabastante en retard, nous n’avons dormi que 5 heures et que, à cette heure de la journée et cela se voit.

Après ce café, nous payons 3 francs pour 2 heures de stationnement et nous nous rendons tranquillement à la cathédrale Saint-Nicolas, que nous avons juste en face de la zone où nous nous sommes garés.

Incroyable la chapelle du Saint-Sépulcre et l’entrée de la cathédrale, définitivement un arrêt que vous ne pouvez pas manquer si vous venez à Fribourg.

D’ici nous allons à 3 rues qui sont nommées dans le guide, comme le plus central de la ville, la Rue de Broucheurs, la Rue de Chanoines et la Grand Rue, bien que la vérité est que nous ne trouvons pas trop à cette zone, bien que nous sommes arrivés à un point de vue à partir duquel nous voyons la zone de bohemian district de Freiburg, où nous irons plus tard.

Nous retournons chercher la voiture et allons directement dans le bas de Fribourg où nous nous garons dans la zone bleue, marquons l’heure avec notre horloge en carton et allons directement vers les deux ponts les plus célèbres de Fribourg, le Pont du Milieu, en pierre et le Pont de Berne, pavé et couvert de toits.

De la première, nous avons une vue splendide sur le haut de Fribourg et de la seconde, nous jouissons d’une incroyable tranquillité au bord de la rivière, où nous profitons de quelques minutes bouche bée.

Il est 17h30.
Il est 17h30 lorsque nous terminons notre visite de Freiburg et retournons chercher la voiture pour prendre la route vers la ville qui nous accueillera ce soir, Berne.
Nous sommes arrivés à Berne en provenance de Fribourg après 18 heures et laissons la voiture en zone bleue, car de 18 heures à 8 heures du matin, ce n’est pas payé.

Pendant la journée, de 08h00 à 11h30 et de 14h30 à 18h30, vous pouvez stationner gratuitement pendant une heure et entre 11h30 et 14h30, cette durée est portée à 2 heures.
Nous pouvons donc stationner gratuitement dans la zone bleue jusqu’à 9 heures, mettant notre horloge en carton à 8 comme si nous étions arrivés à cette heure-là.
Résolue la question du stationnement, nous nous rendons à notre hébergement à Berne, l’Ibis Budget Bern Expo, où nous faisons le check in et directement, étant l’heure qu’il est, nous allons dîner.

Les rues de Berne sont pleines de monde et nous trouvons une atmosphère qui nous invite à nous asseoir sur une terrasse, où il est difficile à cette heure de trouver une table libre.

Nous nous rendons directement au restaurant Nooch, où nous dînons.
Nous allons directement au restaurant Nooch, un restaurant asiatique de sushis qui sert et entre juste nous savons que nous l’aimons.
Les cuisiniers sont japonais et nous constatons que le menu comprend même nos bentos tant désirés, ce voyage au Japandel dont nous nous souvenons tant.

Nous avons commandé 4 plateaux de 8 rouleaux chacun, plus de l’eau pour deux, pour 74 francs.

Très bien, même si nous devons dire, en toute honnêteté, qu’une variété a piqué comme une mauvaise chose qui nous a fait boire notre bouteille d’eau dès le début.
Il est 21 heures et nous sommes vraiment épuisés, alors nous allons nous promener jusqu’à l’hôtel, où nous attendons une nuit de sommeil, des rêves de Berne.

Jour 3 : BERNE – THUN – OBERHOFEN – SPIEZ – INTERLAKEN
Jour 1 BARCELONE – GENÈVE
ITINÉRAIRE COMPLET

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here