Lauterbrunnen et vallée de Lucerne

Jour 4 : INTERLAKEN – LAUTERBRUNNEN – TRÜMMELBACHFÄLLE FALL – LUCERNA

Samedi, 26 juillet 2014

A 6 heures du matin, nous sommes déjà réveillés et la première chose que nous faisons est de regarder par la fenêtre de l’hôtel Swisslodge Falkenet de voir que la pluie, que nous n’aimons pas tellement, est arrivée à Interlaken.
Nous prenons le petit déjeuner quelques pâtisseries que nous avons achetées hier au supermarché et à 8h nous sommes déjà dans notre voiture de location à Suizacamino de la vallée de Lauterbrunnen,qui sera notre première étape de la journée, où nous sommes arrivés d’Interlaken en une vingtaine de minutes, en traversant quelques paysages et quelques villages charmants malgré la pluie.

Pour plus d’informations sur cette région, vous pouvez compléter cette liste des meilleures choses à voir et à faire à Interlaken.

Dès notre arrivée à Lauterbrunnen, nous nous garons et sous une pluie fine, qui semble nous avoir laissé un peu de répit, nous profitons d’une vue unique sur l’une des chutes d’eau qui semble se faufiler entre les petites maisons.

Par rapport aux jours précédents que nous avons passés en Suisse, notamment hier à Berne, la température a bien baissé, alors nous en avons profité pour nous arrêter dans un café et nous réchauffer dans un café confortable avec un Americano et un cappuccino pour 8,60 francs.

Non seulement nous nous réchaufferons, mais nous pourrons aussi apprécier une bonne tasse de café et un cappuccino.
De plus, il ne va pas seulement nous réchauffer, mais aussi nous réveiller car aujourd’hui, n’ayant pas pris de petit-déjeuner à l’hôtel, nous n’avons pas encore pris de café.

Au fil des minutes, nous voyons qu’il ne semble pas s’arrêter de pleuvoir alors nous prenons un peu de temps pour décider quoi faire, refaire un peu la planification que nous avions pour ce voyage en Suisse en solitaire et après quelques évaluations, nous décidons de reprendre la voiture et de nous rendre à Trümmelbachfälle, les célèbres cascades de la vallée de Lauterbrunnen.

Nous sommes à seulement 2 kilomètres du village de Lauterbrunnen, les célèbres cascades de la vallée de Lauterbrunnen.
Nous sommes à seulement 2 kilomètres du village de Lauterbrunnen, donc nous ne prenons pas plus de 5 minutes pour y arriver, non seulement avec le paysage, sinon en commentant qu’après cette journée de pluie, il est clair que nous devons revenir dans cette région du pays, mais avec plus de jours et à la recherche du soleil qui, aujourd’hui, ne semble pas vouloir nous accompagner.

Nous nous garons dans un parking aménagé à l’entrée de la Cascade de Trümmelbachfälle où nous payons 4 francs pour un séjour de 4 à 6 heures, ce qui nous suffira pour le reste de la journée de visites que nous prévoyons de faire dans les environs et nous nous dirigeons vers le guichet où nous payons 11 francs par personne pour pouvoir accéder à l’une des merveilles de la nature de la Vallée de Lauterbrunnen.

Veuillez noter que à la cascade Trümmelbachfälle, il n’est pas possible de payer par carte de crédit. Nous n’avions presque pas de francs sur nous, pensant pouvoir payer par carte, et nous nous sommes retrouvés avec “0” après avoir payé les billets.
Après avoir passé les guichets et parcouru un sentier, nous accédons à la première section des chutes d’eau qui sont accessibles par funiculaire.

A partir du premier tronçon, tout le reste du circuit entre les cascades qui courent à l’intérieur de la montagne, se fait à pied et en descendant et en montant des escaliers.

Vous devez tenir compte du fait que même s’il fait beau, ce qui n’était pas notre cas, il fait assez froid à l’intérieur et même si vous ne le voulez pas, vous serez mouillé dans certaines sections, nous vous recommandons donc d’apporter des vêtements appropriés pour la visite si vous ne voulez pas être mouillé et mourir de froid 🙂

01.

Ces chutes d’eau glaciaires sont un véritable spectacle avec plus de 20 000 litres d’eau par seconde, creusant des ravins et des grottes. Les dix chutes d’eau dont se compose la Trümmelbachfälle sont alimentées par 24 kilomètres carrés de glaciers alpins et de dépôts de neige.

Après 11 heures du matin et après avoir passé un peu de temps dans la cascade Trümmelbachfälle, nous reprenons la voiture et nous nous rendons à Talstation, l’endroit d’où nous devons prendre le funiculaire qui nous mènera à Murren, la prochaine étape que nous voulons faire aujourd’hui.
Mais en chemin, nous nous rappelons que nous n’avons plus de francs pour avoir payé les billets de la cascade en espèces, et nous devons donc faire demi-tour pour retourner à Lauterbrunnen et y acheter quelque chose avec des euros, en espérant qu’on nous rende la monnaie en francs et ainsi avoir de l’argent liquide, en comptant qu’il n’y a pas de distributeur ou de banque dans les environs où nous pouvons avoir des francs.
A cette heure de la matinée et après la pluie, le froid et maintenant nous n’avons plus de francs, on peut dire que le temps n’est pas trop avec nous 😉

Un peu moins animés que ce matin, dès que nous nous sommes garés, que nous avons à nouveau regardé le ciel et que nous avons vu qu’il empirait de minute en minute, nous avons décidé de faire un autre changement de plan.

Nous avons décidé de retourner au parking.
Avec ce temps, ce n’est pas la peine de aller à Murren depuis Lauterbrunnen puisque l’idée était de faire la montée en funiculaire et la descente à pied pour profiter des paysages, mais avec ce temps et en plus sans y aller avec des vêtements adaptés, nous pensons que ce n’est pas le meilleur plan, Nous avons donc décidé d’aller à Lucerne où nous resterons ce soir, de profiter de la ville cet après-midi et demain, en fonction du temps, nous déciderons si nous retournons dans la région de Lauterbrunnen pour aller à Murren ou si nous cherchons une autre option près de Lucerne.
Avant de prendre la décision de faire ce changement de plan, nous avons évalué les distances que nous avions entre tous les points : de Lucerne à l’aéroport de Genève nous avons 2. 40 heures et de Lauterbrunnen 2. 15 heures, donc nous ne perdons pas trop de temps si nous choisissons la deuxième option, retourner à Lauterbrunnen demain et à la fin de la visite, aller directement à l’aéroport pour prendre notre avion de retour.
Donc, avec cette décision, nous mettons l’adresse de notre hôtel à Lucerne dans le GPS et il nous montre un temps d’un peu moins d’une heure de la vallée de Lauterbrunnen, où nous sommes maintenant.
Face à un événement imprévu, vous devez prendre des décisions et vous adapter non seulement à ce qui est le plus confortable, mais aussi à ce qui nous permet de continuer à profiter du voyage.
Et comme il ne pouvait pas nous arriver plus de choses, au milieu du trayecto de Lauterbrunnen à Lucerne, nous allumons une lumière rouge dans la voiture, qui indique une température trop élevée dans le moteur.

Nous nous sommes arrêtés plusieurs fois en chemin et voyant que la lumière disparaît dès que l’on repart, nous avons décidé de continuer jusqu’à Lucerne et là, d’aller directement au bureau de location pour le vérifier.

Quelle journée nous avons eu aujourd’hui en Suisse. Nous n’oublierons certainement pas la journée que nous allions passer dans la vallée de Lauterbrunnen.

Nous sommes arrivés à Lucerne à 12 heures. 50 midi et après avoir laissé les valises à l’Erlebnishotel Jailhotel, où nous resterons ce soir, nous allons directement au bureau de location de voitures pour consulter ce qui nous est arrivé avec le feu rouge de la voiture et heureusement que nous le faisons car après avoir fait un premier examen avec ce que nous leur disons qui nous est arrivé, ils nous disent qu’il y a un liquide de moteur qui est bas minimum et qu’il est possible qu’une souris se soit introduite et l’ait mordu causant la perte de ce liquide, que si nous n’étions pas allés là-bas il aurait chargé le moteur.
La seule solution à ce moment-là est qu’ils nous changent la voiture pour une autre de plus grande autonomie, puisqu’ils n’ont plus la nôtre, donc nous allons à la station-service du côté pour remplir le réservoir de la nôtre (pour la livrer complète comme nous l’avons prise) pour 34. 75 francs et nous retournons au bureau qui est juste à côté, pour prendre la nouvelle voiture.

Lorsque nous regardons l’horloge, il est un peu plus de 14 heures, il pleut toujours et nous avons faim et envie de nous reposer un peu, même que nous allons directement manger dans un restaurant thaïlandais que nous avons pointé, fortement recommandé dans les forums et où nous espérons nous remettre de la folle matinée que nous avons eue
Mais nous avons encore une journée devant nous. . .
Nous retournons avec la voiture dans la zone de l’hôtel et lorsque nous avons la voiture garée dans la rue, en zone bleue, c’est là que nous nous rappelons que nous n’avons toujours pas de francs ! Maintenant il est temps d’entrer dans une boulangerie où nous achetons un coca et payons avec 20 euros pour nous rendre la monnaie en francs . . .

Nous vous avions déjà dit qu’aujourd’hui c’est être un demi échec 😉
C’est le propre des voyages, rien n’est prévisible et quand on sort de sa zone de confort, tout peut arriver
Entre une chose et l’autre, il est presque 3 heures de l’après-midi et nous n’avons toujours pas mangé, oubliant le Thai qui est fermé. Nous ne voulons pas nous éterniser et après nous être promenés et avoir constaté que tous les restaurants sont fermés à cette heure, nous finissons dans un buffet dans un centre commercial, où nous mangeons pour 27 francs et ajoutons que toute la nourriture a été assez mauvaise.
Nous finissons de manger à 16 heures et voyant qu’il pleut toujours, nous allons à l’hôtel pour un moment où nous nous reposons jusqu’à 17 heures ; nous sortons à nouveau dans les rues de Lucerne bien qu’il bruine encore pour nous promener dans la ville.
Bien que nous ayons un circuit bien défini de la ville sur un plan que nous avons pris à l’office du tourisme, nous n’avons pas trop envie de faire des visites “culturelles”, nous allons donc profiter d’une des plus belles villes de Suisse, aujourd’hui gâchée par la pluie.
Un bon moyen d’en apprendre davantage sur l’histoire de la ville et de ne rien manquer d’intéressant est de réserver cette visite gratuite avec guide en anglais, considérée comme l’une des meilleures visites gratuites à Lucerne.

On dit que personne n’a vraiment été à Lucerne avant d’avoir traversé le grinçant Kapellbrücke ou Pont de la Chapelle qui traverse la Reuss dans la vieille ville et c’est l’une des premières choses que nous faisons pendant notre promenade.

Après une promenade dans la vieille ville de Lucerne, nous nous sommes approchés du Spreuerbrücke, un autre pont plus sombre et plus petit que le précédent, mais qui conserve sa structure originale.
Lucerne est une ville exceptionnelle, débordante de vie et il n’est pas étonnant qu’elle soit si populaire.

S’il est vrai que pour nous aujourd’hui n’est peut-être pas le meilleur jour pour faire une visite pour tout ce qui nous est arrivé pendant la journée et en ajoutant qu’il continue à pleuvoir, Lucerne a été une ville qui a été assez terne dans notre itinéraire.
Au fur et à mesure que nous parcourons ses rues, nous avons de plus en plus clairement l’idée que nous avons eue ce matin quand il a commencé à pleuvoir et c’est qu’un jour nous reviendrons dans cette région de Suisse pour en profiter avec du beau temps.

Peu après 18 heures, nous avons marché jusqu’au Monument du Lion à Lucerne, l’un des monuments les plus poignants qui ont attiré les Britanniques à Lucerne. Lukas Ahorn a sculpté cette statue de 10 mètres de long représentant un lion agonisant dans la roche en 1820, en hommage aux soldats suisses morts en défendant le roi Louis XVI pendant la Révolution française.

Mark Twain a dit d’elle qu’elle étaitle morceau de roche le plus triste et le plus touchant du monde.

Il est 19 heures lorsque nous nous rendons au restaurant Fritschi pour nous régaler après la journée que nous venons de passer et que nous commandons une raclette, une coquille Saint-Jacques plus un coca et une bière pour 67,90 francs.

Après le dîner et un bon digestif, nous rentrons à l’hôtel à presque 22 heures, impatients d’attraper le lit de la cellule où nous dormons ce soir. Nous rêverons du jour ensoleillé qui, nous l’espérons, nous accueillera demain.

Jour 5 : LUCERNE – LAUTERBRUNNEN – MURREN – AÉROPORT DE GENÈVE – BARCELONE
Jour 3 : BERNE – THUN – OBERHOFEN – SPIEZ – INTERLAKEN
ITINÉRAIRE COMPLET

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here