Visites guidées près de Prague Kutna Hora et Château Konopiste

Jour 6 : OLOMOUC – CHÂTEAU DE BOUZOV – KUTNA HORA – CHÂTEAU DE KONOPISTE – CHÂTEAU DE KARLSTEJN – PRAGA

Mercredi 12 mai 2010

Aujourd’hui, nous avons deux grandes visites près de Prague : Kutna Hora et le château de Konopiste. Alors ce matin, pour ne pas changer la routine, le réveil sonne à nouveau à une heure où ils n’ont pas encore “tracé les rues”.  Nous descendons prendre le petit déjeuner à l’hôtel Arigoneen Olomouc et nous commençons notre chemin vers le château Bouzov où il nous faut environ 45 minutes.
Pour ne rien changer, comme cela nous est arrivé plusieurs fois dans le voyage, le gps, nous met dans des routes secondaires, assez mauvaises, donc il nous faut un peu plus de temps pour arriver.

Nous nous arrêtons sur le bas-côté de la route, lorsque nous apercevons le château Bouzov au loin, pour prendre quelques photos car notre intention est de voir une vue panoramique et non d’entrer.

Ensuite, nous sommes montés au sommet avec la voiture et bien que nous ne soyons pas entrés à l’intérieur, nous avons fait le tour de l’enceinte pour prendre quelques photos.
Dans ce voyage, nous avons bien décidé, comme nous l’avions dit au début du voyage, que nous n’entrerons pas dans les châteaux et que nous les visiterons de l’extérieur, puisque nous avons assez de temps.
Ensuite, nous irons à Kutna Hora près de Prague, où nous voulons visiter le Ossaire et la cathédrale de Sainte-Barbe.

Il faut environ 1,5 heure pour y arriver et après le parking, nous n’allons pas directement au Osarium de Kutna Hora, le lieu le plus célèbre de la ville.

Il s’agit d’une visite un peu “brute”, mais nous voulons faire et bien sûr, elle nous laisse plus qu’impressionnés.

Si vous n’avez pas de voiture, un bon moyen de se rendre à Kutna Hora est la voiture.
Si vous n’avez pas de voiture, une bonne option est de réserver cette excursion à Kutná Hora avec un guide parlant anglais depuis Prague.

La vérité est que nous y avons passé un bon moment, à prendre des photos et à admirer l'”architecture” faite uniquement d’ossements humains.

De là, nous avons décidé qu’il était temps de déjeuner et nous nous sommes arrêtés dans une pizzeria, l’un des restaurants qu’ils recommandent à Kutna Hora.

Après avoir eu l’estomac plein, nous sommes allés dans une pizzeria, l’un des restaurants qu’ils recommandent à Kutna Hora.
Après avoir eu l’estomac bien rempli, nous nous dirigeons vers l’église de Sainte-Barbara, d’où nous avons une excellente vue panoramique sur la ville de Kutna Hora.

Nous avons décidé de faire la visite à pied, car nous voyons que de nombreuses rues sont fermées pour cause de travaux.

Nous avons décidé de faire la visite à pied, car nous voyons que de nombreuses rues sont fermées pour cause de travaux.
L’église Sainte-Barbe de Kutna Hora peut être vue de plusieurs points de la ville et quand on arrive à ses pieds, on voit qu’elle est immense.

La visite est agréable, car c’est une ville tranquille avec de nombreux coins spectaculaires.  Voyant que l’après-midi arrive, nous avons décidé de faire les 2 châteaux que nous avons prévus.
Nous en prévoyons un dans la matinée et nous pourrons ainsi rendre la voiture de location en République tchèque à Prague demain matin et non dans l’après-midi.
Donc nous continuons à avancer un matin à la planification que nous avons fait le ruta par la République tchèque.

Bon, c’est dit et fait, nous sommes partis pour le Château de Konopiste près de Prague.

Il nous a fallu 1 heure pour y arriver et après nous être perdus pendant plus d’une demi-heure, nous avons réussi à atteindre le parking.
Le château Konopiste est déjà fermé lorsque nous arrivons, nous montons donc à l’enceinte, qui est encore ouverte, en grimpant une bonne pente.

Nous prenons les photos et nous constatons que le château est encore ouvert.
Nous faisons les photos de rigueur et nous voyons un autre ours, mais celui-ci noir, dans une des douves du château.

La vérité est qu’après avoir vu de nombreux châteaux lors de notre voyage en Écosse, ceux-ci deviennent “petits”, sans vouloir les déprécier, mais nous ne les aimons pas tellement.
Il est 18 heures et nous décidons de partir à la recherche du Château de Karlstejn, bien que nous arrivions plus tard que prévu à Prague, la cerise sur le gâteau.

A celle-ci, nous mettons encore une heure à arriver et nous ne parvenons à la voir que de loin, car à cette heure-là, il n’y a pas de transport qui nous amène à l’enceinte et il n’est pas possible de monter en voiture.

Cela a été la déception de la journée, car nous avons été plus de 40 minutes, à marcher dans le village, sans pouvoir trouver un moyen de monter avec une voiture.  A pied nous savons qu’il y a 2 kilomètres de pente et la vérité est que nous ne sommes pas pour le travail.
Voyant que c’est mission impossible, nous sommes partis pour Pragadejar, laissant cette visite en suspens pour la prochaine fois que nous viendrons en République tchèque, ce que nous ferons sûrement.

Nous arrivons en 40 minutes à notre hôtel à Prague, l’Archibald City et là, on nous dit que si nous n’avons besoin du parking que pour une nuit, nous devons aller à un autre qui se trouve à proximité (alors que nous avions déjà envoyé un mail réservant le propre de l’hôtel).

Nous arrivons à l’autre parking, où nous constatons que nous devons aller à un autre qui se trouve à proximité (alors que nous avions déjà envoyé un mail réservant le propre de l’hôtel).
En arrivant à l’autre parking, nous avons rencontré pour la première fois, avec un caractère antipathique des Tchèques, que nous avions lu dans certains forums, existait.
Nous avons une brève discussion avec la sécurité, pourquoi ne pas nous laisser entrer et devient assez grossier ce qui fait qu’après quelques appels à notre hôtel, nous permet de laisser la voiture sur place.
Après quelques minutes d’altercation, nous pouvons dire que nous sommes enfin à Prague, la ville qui nous accueillera les prochains jours et avec laquelle nous terminerons cette ruta par la République tchèque.

Nous laissons nos valises, nous vérifions que la chambre est très bien et nous allons dîner, cette fois sans trop faire attention aux recommandations de restaurants à Prague que nous avons.

Nous ne sommes pas trop situés, donc nous marchons sans direction fixe et sans aucun plan pour nous guider et sans le vouloir, nous nous arrêtons sur la place Venceslas, un endroit spectaculaire la nuit et dont nous avions lu qu’il n’était pas un site très recommandé.
Est-ce l’excitation d’être à Prague qui nous fait voir tout ce qui est spectaculaire ?

Nous sommes là pour un long moment, à faire le tour de la ville.
Là, nous passons un bon moment, à faire le tour de la ville d’un bout à l’autre et en profitons pour dîner à un stand de nourriture dans la rue.

Nous avons toujours pensé que lorsque c’est le moment d’aller à Prague, c’est le moment de voir la ville.
Nous avons toujours pensé qu’à l’heure du repas, on “mérite” une pause et même s’il s’agit de fast-foods, nous en cherchons un où nous pouvons nous reposer un peu.
Mais ce soir, c’est une exception, nous avons vu des stands de saucisses très belles et nous avons décidé de les acheter et de nous asseoir sur un banc pour dîner.
Il fait assez froid et nous avons une bonne traction aujourd’hui, donc après le dîner nous allons directement à l’hôtel pour nous reposer.
Demain, nous commencerons notre tour de Prague, l’une des plus belles villes du monde.

Jour 7
PRAGUE : Quartier juif
Jour 5

ITINÉRAIRE COMPLET

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here